Calais et mini Calais….

0



ScCalais008

Monsieur Cazeneuve a pris l’engagement de fermer la jungle de Calais où « résident » 10 000 migrants environ dans l’espoir de pouvoir passer un jour en Angleterre où ils disposent de famille susceptible de les accueillir et où l’on peut touver du travail sans formalités.

L’embêtant, c’est que, pour pouvoir fermer la dite jungle, il faut pouvoir transférer ailleurs les dites 10 00 personnes. Et pas en Angleterre, car Madame Téresa May n’a pas l’intention de revenir sur le traité que ses prédécesseurs avaient signé avec Nicolas Sarkozy quand ce dernier voulait ,déjà, fermer le centre de Sangatte.. Et comme elle a déjà à négocier le fameux Brexit avec l’Union Européenne, elle a d’autres chats à fouetter!

Il a donc pris la méthode forte classique des gouvernants en difficulté, je décide sans prévenir qui que ce soit ni leur demander leur avis et j’agis.Sauf que tout se sait et que personne dans le reste de la France n’est pressé d’offrir à ses électeurs un cadeau aussi contraignant et dangereux, y compris pour une réélection éventuelle un jour. Car hélas les électeurs ont de la mémoire.

Ses services ont donc concocté une carte de répartition des dit migrants çi jointe en fonction des places disponibles, en petit nombre, et à condition d’en créer de nombreuses autres. Petit détail, il n’a pas été demandé l’avis ou l’accord des présidents de région sur cette répartition des migrants ce qui a provoqué des réactions négatives de ces derniers

L’Etat avait pourtant mis en place fin 2015 des CAO,  Centre d’Accueil et d’Orientation, et des CADA, Centres d’Accueil pour Demandeurs d’Asile pour accueillir les migrants mais sans doute pas en assez grand nombre et pas près des lieux de passage vers d’autres pays comme c’est le cas des migrants de Calais. Difficile de croire que les candidats au passage vers la Grande Bretagne vont accepter de se retrouver au coeur de l’Aquitaine  ou de la Bourgogne sans essayer de repartir immédiatement vers la frontière qui les attire.

Quand à la recherche d’une solution européenne, il ne faut pas vraiment y compter avec la montée du rejet allemand et l’opposition franche  du groupe de Wisegrad , Pologne, Tchéquie,Slovaquie et Hongrie.

Alors? Il est a craindre que, avec les élections présidentielles de 2017 en plus, rien ne change à Calais d’içi là….

Photo: Michel Spingler/AP/SIPA


Une forme de pensée alternative: découvrez le Blog de CaDerange


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Share.

About Author

Réactions à l'actualité politique et sociétale de manière dérangeante.Une forme de pensée alternative.Des suggestions au grand public , au monde politique et médiatique.... Découvrez le Blog de CaDerange...

Leave A Reply