Mort de Jean-François Probst à 65 ans le 12 juin 2014 à Saint-Jean-de-Luz

Né le 8 mars 1949 à Paris, après des études à Science Po Paris et à Paris Assas, Jean-François Probst a collaboré dans de nombreux cabinets, principalement ministériels : le cabinet de Jacques Chirac à Matignon de 1974 à 1976, celui de Jacques Monod secrétaire général du RPR de 1976 à 1978, celui de Jean François-Poncet au Quai d’Orsay de 1979 à 1982, celui du Président de la Lyonnaise des eaux, puis secrétaire général du groupe RPR au Sénat auprès de Charles Pasqua de 1983 à 1992, puis conseiller de Jean-Claude Decaux de 1992 à 1993, puis membre du cabinet de Michèle Alliot-Marie au Ministère des Sports de 1993 à 1994, puis du cabinet de Jacques Chirac à la mairie de Paris de 1994 à 1995, puis d’Alain Juppé à Matignon de 1995 à 1997, puis chargé de la campagne de Christian Poncelet pour la Présidence du Sénat en 1998, puis chargé de la campagne de Michèle Alliot-Marie pour la présidence du RPR en 1999, puis au cabinet de Jean Tiberi à la mairie de Paris de 2000 à 2001, exclu du RPR par Michèle Alliot-Marie pour son soutien à Jean Tiberi.

Fin connaisseur du milieu politique et de la Chiraquie, ce n’est qu’une fois éloigné du RPR qu’il a adopté, durant les années 2000, une certaine liberté de ton en faisant quelques révélation sur le monde de la politique, des entreprises et des pays africains qu’il continuait encore à conseiller. Il a même soutenu la candidature de François Bayrou à l’élection présidentielle de 2007. Il est mort d’un infarctus le jeudi 12 juin 2014 à Saint-Jean-de-Luz.