Nadal chute à Rome en quart de finale face à Stan Wawrinka

C’est la première fois que Stan Wawrinka s’impose sur terre battue face à Rafa Nadal et de quelle manière ! Sur un score de 7-6 6-2, Stan Wawrinka a réussi l’un de ses rares matchs convaincants de l’année…Et pourtant, au vu de son état personnel actuel, rien n’était évident quand il est entré sur le court…

C’est une premier set de haut vol auquel Wawrinka et Nadal se sont livrés pendant plus de 1h10 dans le quart de finale en session de nuit à Rome où Nadal a décroché déjà 7 fois le titre.  Après avoir breaké à tour de rôle (Nadal dès le 2ème jeu et Wawrinka au 3ème), Nadal et Wawrinka ont gagné leurs mises en jeu au prix de gros échanges physiques et mentaux, pour s’offrir un set décisif.

Si Wawrinka a été relativement solide, Nadal a du s’employer sur ses engagements mais a maintenu un haut niveau de jeu avec des échanges denses et intenses. Lors du tie break, Nadal semble avoir pris l’ascendant en menant 5-2. Mais Stan Wawrinka, dos au mur, aligne les coups gagnants pour effacer les 3 premières balles de set. La 4ème est également effacée sur un superbe coup. A 7-7, Wawrinka remporte un point sur le service de Nadal qui déjoue sur son coup droit et conclut 9-7 ce tie break très tendu. Un coup droit déréglé aura entamé totalement la confiance de Nadal qui perd le set alors qu’on pouvait penser que l’essentiel était fait.

Dans le 2ème set, Nadal repart au combat sans réfléchir, s’encourage dès le premier point et marque son premier jeu de service, tout comme Wawrinka. Mais le 3ème jeu révèle les gros problèmes en coup droit de l’espagnol qui rate et offre le jeu sur des erreurs grossières de sa part surtout sur terre battue. Nadal ne renonce pas pour autant. Malgré de beaux points en défense, Stan continue à l’agresser, et le pousse à la faute au point qu’il lâche à nouveau son service.

A 4-1, Nadal tente de repousser l’issue terrible et oblige Wawrinka à livrer le meilleur lors d’un très long jeu sur le service. Nadal a sûrement espéré mais les 5 balles de break sont effacées par le suisse qui poursuit son schéma de jeu puissant en fond de court, solide à l’échange et s’offrant même une montée au filet pour écarter le danger. Après 9 min 25 de combat, Nadal est obligé de constater qu’il a perdu toutes chances en étant mené 5-1. Certes, il sert sans avoir trop à batailler (40-15) mais cela ne repoussera la sanction que de quelques minutes.

Wawrinka n’aura jamais craqué ni perdu son calme en dépit de quelques moments délicats à négocier. C’est donc la première fois depuis le début de l’année et depuis la demi finale en Australie qu’il aligne 3 matchs victorieux. Après avoir failli perdre face à Monaco, Wawrinka a sorti un grand jeu qui a mis à mal les 12 victoires à 0 sur terre battue qu’affichait Nadal en entrant sur le court. C’est d’ailleurs la première fois qu’il aura pris un set à l’espagnol sur sa terre fétiche. Avec cette défaite prématurée, Nadal pourrait pointer à la 8ème place lundi. Et dire que Nadal en 10 ans n’a jamais perdu plus de 4 matchs sur terre la même saison…