Novak Djokovic maître sur dur à Miami réalise le triple doublé historique!

A Miami face à un coriace Andy Murray qu’il a assommé au 3ème set après 2 gros sets accrochés : 7-6 4-6 6-0, Novak Djokovic gagne son 5ème Masters en Floride… Avec son 51ème titre et 22ème masters, il réalise aussi le triple doublé américain : une première pour un champion qui mériterait plus de respect mais qui n’a rien à prouver, même à ceux qui ne reconnaîtront jamais ce qu’il réalise… et apporte au tennis… Hvala Novak Djokovic !

Force est de constater que Novak Djokovic n’a pas eu la partie facile en dépit des pronostics très avantageux qui se fondaient sur les ultimes rencontres presque à sens unique entre le numéro un mondial et l’un de ses meilleurs rivaux Andy Murray. Lors d’une semaine assez inégale, et des débuts très curieux, où il alternait les 6-0 et les manches perdues sur des coups de nerfs, Novak Djokovic suscitait des questionnements chez les observateurs avertis. Après 2 matchs tendus de bon niveau face à Ferrer et Isner, Djokovic a du apprendre à patienter pour mettre fin aux espoirs de Murray qu’il a battu lors de leurs 6 dernières confrontations. Coriace Murray n’a été écoeuré qu’au 3ème set remporté 6-0, après 2 gros sets indécis : 7-6 4-6. Novak Djokovic gagne son 5ème Masters en Floride et n’est donc qu’à une victoire d’Agassi…

Si les plus beaux points ont été réalisés par un Murray en état de grâce par moment, le réalisme revient à Djokovic qui a su gérer un match difficile sur la durée. Novak Djokovic a pourtant été malmené pendant la première manche. Murray avait décidé d’emblée de montrer ses intentions agressives et était extrêmement rapide, offensif sur chaque point, réalisant parfois des points improbables ou des rallyes de plus de 30 coups, victorieux, sur le service adverse. Mais le soleil avait décidé de faire des siennes, et les joueurs ont donc perdu alternativement leur service à chaque fois qu’ils ont servi face au soleil. A 4 – 4, les joueurs avaient finalement perdu 4 fois leur service. Malgré les merveilleux points de Murray, Djokovic retrouve un peu de rythme et s’avère plus déterminant pour obliger Murray à forcer au service et finalement débreaker à chaque fois.

A 5-5, Djokovic est confronté à l’objectif d’être le premier à ne pas perdre dans cette situation, sous peine d’être en grande difficulté, ce qu’il a réussi à faire assez aisément. Rejoignant Murray à 6-6, les deux joueurs doivent se départager au tie break, mais Djokovic, plus juste qu’au début du match, fait la différence rapidement et se détache 3-0, 5-2, puis 6-3 avant de remporter la manche 7-3. Murray ne peut que constater le meilleur niveau de Djokovic qui cède bien l’un de ses points d’avance, mais parvient à rester serein et décisif pour pousser Murray à la faute.

Dans le 2ème set, Djokovic se contente surtout de gérer la manche après avoir laissé filé 3 balles de break en début de manche. Murray ne lui laissera plus d’occasions semblables. A 5- 4 en faveur de Murray, Djokovic doit rester dans le match mais il s’écroule et s’expose à 3 balles de break dont la première offre le set à Murray.

Dans la 3ème manche, le sort du match semble bien plus rapidement scellé alors qu’il était indécis jusqu’alors. Djokovic breake d’entrée Murray et confirme son service sans trop avoir à batailler. Il enfonce même le clou en faisant le double break et en menant 4-0 puis 5-0, après avoir fait l’effort de revenir à 40-40 et obligé Murray à se battre en vain pour éviter la sanction. Rien y fait, Murray craque en coup droit, est résigné et son langage corporel indique la conscience de la défaite inévitable avec une totale incapacité à résister aux retours profonds et rapides de Djokovic ou ses attaques de fond de court. A 5-0, Djokovic sert pour le match et en dépit d’un Murray qui lâche ses dernières forces pour mener 0-15 puis 30-30, Novak Djokovic obtient une balle de match qu’il conclut sur un service volée de belle manière.