ideozmag

L’excellence n’est plus à la mode….

Nous vivons dans un monde qui est devenu très compétitif dans tous les domaines, économique bien sur,commercial,technique entrepreneurial, sportif ou autres et bien sur vous auriez pensé que la sélection des meilleurs le plus tôt possible et l’éducation à leur donner devait être à la hauteur des besoin du pays dans tous les domaines.

C’est sans doute ce qui avait conduit les prédécesseurs de nos dirigeants actuels, pas seulement récents, à mettre en place des mesures de soutien, quand cela était nécessaire pour aider ce niveau d’excellence à emerger.

Des signes curieux sont apparus cet été, une période à risque pour toutes dépenses en tous temps mais encore plus dans les circonstances actuelles, qui indiquent que les fonds, minimes, consacrés à l’Excellence était menacés avec la disparition de certains dispositifs. En voiçi deux exemples:

Nous sommes dans un régime socialiste et ces décisions réflètent cette orientation politique que les français ont choisi. Si je vous en parle aujourd’hui, c’est pour faire remarquer la contradiction entre la bataille de la compétitivité et du développement économique d’un coté et le refus de l’aide aux plus méritant(e)s. On ne peut, dans une période contrainte du point de vue financier, accroitre l’effort social en pénalisant les entreprises qui en paieront le surcoût dans leurs prix de revient.

Mais, je sais, prix de révient est une notion inconnue dans le monde syndicalo- politique au même titre que je vous signalais récemment  l’ignorance chez nos élites dirigeantes de la notion d’investissement. 

Quitter la version mobile