Attentats du 13 Novembre 2015 à Paris : le temps des questions

  • Mais à quoi sert cette fameuse fiche S? On peut se poser la question quand on sait que l’assasin de « Courcouronnes » , Omar Mordefai, avait été gratifié d’une telle classification depuis, tenez vous bien, 2010 et dans une catégorie de dangérosité élevée. A quoi peut bien servir la fameuse fiche si en 5 ans, elle n’a pas réussi à identifier un assassin potentiel et surtout de l’empécher de nuire.On a l’impression que la dite fiche sert surtout de caution à l’administration pour monter qu’elle a bien fait son travail, puisque,… » l’individu avait une fiche S ». Mais si, une fois émise, personne ne s’en sert, qu’elle est rangé dans un classeur dont elle ne sort pas, à quoi sert elle donc?Il parait qu’il en existe environ 11 500. Visiblement,son utilisation mérite d’être mieux définie et appliquée.
    Le même Omar Mordefai avait été arrété 8 fois depuis sa radicalisation pour des délits civils. Il n’avait jamais été mis un seul jour en prison.A quoi sert la aussi d’arréter, de juger quelqu’un et de le condamner à différentes peines si elles ne sont pas mise en oeuvre.
  • Mais que s’est il passé depuis janvier dernier, après les attentats contre Charlie et l’attaque de l’Hyper Cacher, pour mettre en place une vrai surveillance et définir les méthodes pour éviter que de telles attaques ne puissent pas se reproduire? Apparemment pas grand chose puisque l’administration et ses services n’ont pas réussi à empêcher un attentat dont tout le monde nous dit maintenant qu’il était prévisible, voire attendu à court terme !!
    Au point que les Samus de Paris avaient organisés le matin avant l’attentat un grand exercice pour simuler un attentat dans des lieux multiples. Comme si on avait su d’avance que cela allait arriver.
    Entre temps, il y a eu un autre attentat qui aurait pu être tout aussi grave, celui du Thalys Bruxelles Paris, et auquel nous avons échappé par la grace du courage de quelques voyageurs. Est ce à dire que,soulagés qu’il n’y ait pas eu de victime ce jour là, nous nous sommes retournés et rendormis sur nos deux oreilles?
    Serait il possible que le Ministre de l’Intérieur nous fasse part des actions qu’il aurait prise à la suite de cet attentat pour empêcher les suivants de se produire?Et pourquoi cette action, si elle a eu lieu, n’avait pas encore abouti?
  • Le plus terrible dans cet attentat, c’est que ceux qui l’ont commandité et effectué, étaient des jeunes de 25 ans , le même age à peu de chose près que les 130 morts et les 300 blessés de cette attaque. Comment des jeunes adultes peuvent ils s’attaquer à d’autres jeunes du même age qu’eux, qui, comme eux, aimaient le rock et en payent le prix?
    Allez voir sur Twitter et les réseaux sociaux voir les photos des victimes.Leur consultation ne fait, hélas, que rajouter à l’horreur de cet attentat….
  • Merci au reste du monde pour son soutien extraordinaire à la France et au Français.Merci a tous ceux qui ont chanté un peu partout dans le monde notre hymne national la Marseillaise.
    Merci à tous ceux qui ont appliqué les trois couleurs de notre drapeau sur des milliers de monuments dans le monde
  • Enfin merci aux services de secours,pompiers, médecins et hopitaux, à ceux de police, du GIGN et de la BRI, à ceux de la justice pour instruire aussitot le cas, aux services secrets, bref tous ceux qui ont fait leur boulot comme il fallait après l’attentat.
    Un bonnet d’âne par contre pour ne pas avoir su rassembler les renseignements sur les victimes pour que les parents désespérés à la recherche d’un enfant puisse y accéder quasi immédiatement. Monsieur Valls, apostrophé par un parent de victime n’a pas été capable de lui dire comment trouver la réponse qu’il cherchait, ni n’a eu l’air particulièrement géné de ne pouvoir le faire, ni n’a donné un ordre à un adjoint pour le faire.Scandaleux!