Coca Cola: Virage à 180 degré dans les soft drinks?

Coca Cola, vous connaissez, c’est le roi du cola, une boisson inventée par un pharmacien américain qui  a été importée en France avec les soldats américains au moment du débarquement de Normandie en 44 avant d’envahir l’Allemagne.

Les soldats sont repartis depuis, mais le Coca Cola est resté et s’est ainsi répandu dans le monde entier. Une réussite spectaculaire que nous, français, ne comprenions pas vraiment mais que, peu à peu, nous avons fini par accepter.

Depuis Coca Cola a su rester le premier producteur mondial  de colas et de « soft drink » en général , boisson douce en français, mais sans que les soft drink de Coca Cola ne réprésente un chiffre d’affaire comparable en aucun point à celui des colas. Coca Cola a essayé de développer différentes variantes de son cola d’origine avec quelque succès mais sans avoir jamais trouvé la diversification ou les successeurs du Coca Cola d’origine.Heureusement, le monde est vaste et l’expansion géographique de Coca Cola  a suffit jusqu’à présent à assurer le développements des volumes et des chiffres d’affaire et a permis la hausse du titre en bourse pour la plus grande sartisfaction des actionnaires.

Il n’en reste pas moins qu’il existe une inquiétude sourde au sein de Coca Cola de ne pas trouver la génération suivante de produits, ou la diversification, qui assurerait définitivement l’avenir de la société. D’autant qu’entre temps sont apparus, chez la concurrence, des concepts de produits différents qui rencontrent le succès. Ce sont les boissons dites énergisantes dont la plus emblématique est le Red Bull autrichien qui rencontre un succès planétaire et a suscité des copies y compris aux Etat Unis avec le « Monster ».

Autre danger, le problème croissant de l’obésité et du diabète aux Etats Unis, et de plus en plus quasiment partout dans le monde, dont il apparait qu’ils sont  très liés à une alimentation fortement sucrée, en clair Hamburger on Mc Do et …Coca Cola comme boisson  d’accompagnement. Or le chiffre d’affaire de Coca Cola a baissé de 2 pct en 2013 et encore de 1,4 pct au second trimestre 2014.Bref  Coca Cola n’arrive pas à enrayer la baisse des ventes de ses  colas et se doit de retrouver la martingale du succès d’une alternative à son produit phare.

Il vient de décider de racheter, malgré son prix exhorbitants, le créateur et producteur de Monster aux Etats Unis et d’investir 2,15 milliards de dollars pour acquérir seulemnt 16,7 pct de Monster. Coca Cola y a rajouté  ses propres boissons énergisantes, Burn Gatorade etc  et va distribuer le Monster mondialement alors que Monster réalisait 80 pct de ses ventes aux Etats Unis.Coca Cola se lancé également dans les capsules à café et les sodas à la maison en ayant racheté la société KeurigGreenMountain qui fabrique machines à café et machines à soda.

Un tournant bienvenu alors que la lutte contre l’obésité et le diabète risque de faire mal au mode de vie Coca- McDo.