Comment bien renforcer son système immunitaire ?

système immunitaire

Le système immunitaire de l’homme est complexe, sophistiqué et flexible. Ses qualités ne veulent néanmoins pas dire qu’il est infaillible. Pour le renforcer, il est alors conseillé d’avoir une bonne hygiène de vie et de prendre des compléments de vitamines.

Comprendre le système immunitaire

Le systeme immunitaire est composé de la rate, de la moelle osseuse, des globules blancs, du thymus, des anticorps et du système lymphatique. Ces organes et ces cellules ont la particularité de combattre les envahisseurs qui attaquent le corps. Il peut s’agir d’un virus, d’un microbe, d’une bactérie, d’une infection ou encore d’un champignon.

Le fonctionnement du système immunitaire et l’un de ses multiples mécanismes de défense est de mémoriser tous les microbes qui entrent dans le corps afin de les reconnaître plus rapidement et de mieux les combattre s’ils venaient à revenir. Ceci ne s’applique malheureusement pas à la grippe ou au rhume, qui peuvent être causés par des microbes différents.

En principe, la première action prise par le système immunitaire quand il est confronté à un envahisseur est de créer une barrière pour empêcher ce dernier d’entrer. Si cela devait faillir, il produirait des protéines et des globules blancs pour tuer et empêcher l’envahisseur de se propager. Si le microbe arrivait à se multiplier, le système immunitaire redoublerait d’efforts pour en venir à bout. Malgré tout cela, il y a des maladies que le système immunitaire a du mal à combattre. Pour le renforcer afin de mieux affronter les envahisseurs, on peut consommer des compléments et des vitamines, mais aussi adopter une bonne hygiène de vie. Pour en savoir un peu plus, visitez www.bionaturista.net/

Pourquoi renforcer le système immunitaire ?

Une des particularités du système immunitaire est son incroyable flexibilité. Si un de ses composants a du mal à contrer un envahisseur, généralement, un autre vient compenser cette lacune. Malgré cette capacité, il arrive que le système immunitaire d’une personne soit déficient, dont les raisons sont étonnamment nombreuses.

Le déficit immunitaire fait partie de ces raisons. Il peut être causé par la prise de certains médicaments (chimiothérapie, stéroïdes), la génétique (manque de cellules B, faible taux de globules blancs) ou encore des infections (VIH). Il arrive également que le système immunitaire reçoive une fausse alarme et réagit contre quelque chose qui n’est pas un envahisseur. C’est ce qui provoque les allergies. Il arrive aussi qu’il réagisse de façon excessive et submerge le corps de ses composants, conduisant souvent au décès du patient.

Le système immunitaire a normalement la capacité de faire la différence entre l’ennemi et ses propres cellules. Cette capacité est appelée la tolérance. Si, par contre, il est incapable de faire cette différence, on parle alors d’auto-immunité. L’auto-immunité peut affecter une partie bien spécifique du corps humain, comme un organe ou des protéines. Elle rend par ailleurs plus compliquées les transfusions sanguines, les transplantations d’organes et de peau, pouvant entraîner un rejet.

Comment renforcer le système immunitaire ?

Bien que le rôle principal de notre système immunitaire soit de protéger notre corps des attaques extérieures, il arrive qu’il rencontre des difficultés dans cette guerre. Parfois même, il peut la perdre. Il est ainsi normal pour toute personne de trouver un moyen de booster son système immunitaire. Sans grande surprise, une bonne hygiène de vie est le premier pas vers un système immunitaire solide et fonctionnel. Ce sont des gestes et habitudes alimentaires d’apparence simples, mais que la plupart des gens oublient ou négligent.

Il est ainsi important de toujours avoir une bonne hygiène en se lavant régulièrement les mains et en prenant un soin particulier à la cuisson de la nourriture. Il est également conseillé de minimiser le stress, d’avoir une bonne nuit de sommeil, de pratiquer régulièrement une activité physique, de manger sainement (ni trop sucré, ni trop salé, consommer des fruits et légumes), de modérer sa consommation d’alcool, d’arrêter la cigarette et de garder un poids stable et normal. Mais il existe également aujourd’hui une nouvelle manière de booster son système immunitaire : la prise de compléments. Il peut s’agir de vitamines ou de probiotiques.

Le graviola : de quoi s’agit-il ?

Le graviola est le fruit de l’Annona Muricata, un arbre qui trouve son origine dans les régions de l’Amérique du Sud et de l’Amérique Centrale. Dans certains pays, il est consommé comme tous les autres fruits et est même utilisé dans la fabrication de jus de fruits. Dans d’autres, ses capacités à traiter de nombreuses conditions en font un ingrédient star dans les compléments de vitamines.

Les extraits de graviola sont réputés pour combattre certains types de cancer, dont le cancer du sein et du pancréas. Ils augmentent également les lymphocytes, cellules qui aident à tuer les cellules cancéreuses. Ses extraits ont, par ailleurs, des effets antiviraux qui traitent l’herpès.

Ce fruit a également des propriétés anti-inflammatoires qui soulagent la douleur et font baisser le taux de sucre dans le sang et la pression artérielle. La consommation de graviola permet, en effet, d’équilibrer le poids et de réguler le taux de sucre dans le sang chez les diabétiques. Par ailleurs, il fait baisser la tension artérielle, réduisant les risques de problèmes cardiaques et d’AVC.