Comment construire une maison écologique ?

L’intérêt pour l’écologie et la réduction des déchets est une question qui est devenue de plus en plus intéressante ces dernières années, même en Italie. L’idée que le secteur n’est qu’une mode, d’abord répandue dans les pays d’Europe du Nord, destinée à intéresser peu de gens, a fait place à une diffusion croissante des maisons écologiques dans notre pays. Les avantages de la construction d’une maison qui respecte l’environnement et qui est capable de réduire les déchets sont nombreux, et même en termes économiques ne laissent pas indifférents ceux qui sont sur le point de choisir une maison pour eux-mêmes et leurs proches.

Aujourd’hui, nous souhaitons vous proposer un petit guide qui analysera les aspects les plus importants liés à la conception d’une maison écologique : de la procédure à suivre, jusqu’aux coûts finaux de réalisation. Afin de comprendre comment construire une maison écologique, nous devrons donc prendre en considération certains aspects.

Les caractéristiques écologiques de la maison

Une maison durable est définie comme une maison conçue selon les principes de la construction écologique. Nous parlons d’une maison dans laquelle des matériaux naturels ou autrement biodégradables sont utilisés, dans laquelle nous essayons de réduire la consommation autant que possible en utilisant des sources d’énergie alternatives et des appareils équipés de technologies avancées et intelligentes.

Les maisons en bois dites préfabriquées, très appréciées en Europe du Nord, commencent à se répandre en Italie, malgré l’idée reçue selon laquelle elles sont moins vivables et moins sûres. La construction écologique, quant à elle, vise à montrer que vivre dans une maison respectueuse de l’environnement peut offrir de nombreux avantages à ses occupants.

Elles offrent l’avantage de profiter des énergies renouvelables. En effet, avec un panneau solaire, vous pouvez produire de l’eau chaude et vous pouvez utiliser le refroidissement solaire pour refroidir la maison en été comme pour la chauffer en hiver.

Appareils ménagers intelligents et éclairage Ad Hoc

Ceux qui vivent dans une maison écologiquement durable doivent préférer les lampes LED, qui durent 8 à 10 fois plus longtemps et consomment beaucoup moins que les ampoules halogènes ou à incandescence. De plus, des capteurs ou des minuteries qui régulent l’allumage et l’extinction des lampes peuvent être utilisés pour économiser encore plus d’argent. Même les appareils ménagers doivent être choisis en privilégiant les économies d’énergie qu’ils peuvent garantir. Les appareils intelligents, ceux de la classe énergétique AA, permettent de meubler une maison durable ;

Autre avantage d’une maison écologique : elle est bien isolée. L’isolation permet une réduction drastique de la consommation d’énergie. Une bonne isolation et l’absence de pertes de chaleur permettent de réduire les besoins énergétiques de la maison, tout en économisant sur les coûts. Plus encore : une maison écologique est équipée de portes et de fenêtres intelligentes. Ainsi, en utilisant des cadres et des vitrages en matériaux isolants qui permettent un éclairage naturel, les besoins énergétiques de la maison diminuent considérablement.

Par ailleurs, l’exposition d’une maison écologique est conçue de manière à maximiser le rayonnement solaire en hiver et éviter la surchauffe en été. De plus, une maison écologique est construite en évitant les constructions non autorisées ou la consommation de sol. Il est donc préférable de remplacer les anciens bâtiments plutôt que d’occuper de nouveaux terrains.

Notez, aussi, que ce type de maisons est construit avec des matériaux à faible impact sur l’environnement. Le choix de ces matériaux doit être fait en évaluant l’impact sur la santé des habitants et l’environnement, c’est pourquoi les matériaux les plus performants doivent être choisis pendant la phase de projet. Ce dernier point est certainement le plus pertinent dans la phase de construction d’une maison écologique et sera approfondi dans un paragraphe ultérieur.

Le prix des logements écologiques

Il est évident que le coût dépendra des choix qui seront faits. Il en va autrement lorsque vous décidez d’acheter une maison ou de la construire à partir des fondations. Dans le premier cas, le marché devra être soigneusement évalué, tandis que dans le second, les coûts de construction auront un impact significatif, vous devrez donc définir une dépense appropriée en fonction de vos besoins.

Les coûts de construction d’une maison écologique sont certainement plus élevés que ceux d’une maison en béton, même s’ils ont été progressivement abaissés ces dernières années. Il n’est évidemment pas possible d’être précis sur le coût d’une maison écologique, les prix finaux dépendent en fait d’un certain nombre de facteurs qui incluent les besoins de la personne, l’emplacement du bâtiment et, enfin et surtout, les choix qui sont faits en termes de matériaux utilisés. En général, il est toutefois possible d’estimer qu’une maison verte coûtera 10 % de plus qu’une maison traditionnelle. En tout cas, sachez que la construction d’une maison écologique en bois est certainement plus facile et le montage plus rapide, de sorte que les coûts de montage sont inférieurs à ceux d’une maison en béton.

Enfin, il convient de rappeler qu’une maison écologique peut compter sur une série d’incitations prévues dans notre pays pour des investissements de ce type, et qu’en outre, elle disposera d’une économie à long terme non négligeable. Afin d’avoir un impact moindre sur les coûts, nous devrons donc nous concentrer sur des sources d’énergie plus propres, en favorisant les installations qui tirent leur énergie de sources renouvelables.

Une consommation d’énergie réduite, des coûts d’entretien moindres, moins de pollution et d’impact environnemental, mais aussi un plus grand confort de vie sont autant d’avantages qui pèsent en faveur de l’achat ou de la construction d’une maison éco-durable.

Matériaux écologiques pour la maison

La construction d’une maison écologique repose sur l’utilisation minutieuse de matériaux et sur un choix minutieux : utiliser peu de colles, pas de vernis, choisir du bois et d’autres éléments naturels sont les lignes directrices sur lesquelles reposent les principes de la construction écologique et de la bio-architecture. La construction verte vise à limiter au maximum la consommation d’énergie non renouvelable, à protéger l’environnement grâce à de plus grandes économies d’énergie et à réduire les coûts de construction et d’entretien.

Il s’agit donc de penser à un nouveau mobilier qui, en plus du bois classique, utilise d’autres matériaux écologiques qui sont entièrement recyclables et biodégradables. Le carton, par exemple, convient à la création d’objets d’ameublement, tels que des chaises, des bibliothèques, des lampes et autres solutions d’ameublement. D’autres matériaux largement utilisés dans la construction écologique sont le liège, la fibre de cellulose, les briques et bien d’autres encore.

Pour évaluer l’adéquation d’un matériau, nous devons tenir compte non seulement de l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement et de sources d’énergie alternatives, mais aussi de l’impact environnemental de ce matériau. C’est pourquoi nous pourrions également envisager des matériaux non renouvelables, pour autant qu’ils se caractérisent par un processus de production efficace sur le plan énergétique, avec de faibles émissions polluantes et une durée de vie plus longue que leurs équivalents renouvelables.

Lors du choix de matériaux de construction écologiques, il faudra donc tenir compte de certaines exigences pour qu’ils soient classés comme durables. Le principal défi de la construction écologique est de créer des matériaux et des meubles qui répondent à la fois aux besoins écologiques et à la demande des consommateurs. De leur côté, les consommateurs devront être capables d’orienter de manière critique leurs choix de consommation, dans une conscience écologique de plus en plus répandue.

Construction d’une maison écologique : mode d’emploi

Avant de construire une maison écologique, vous devrez contacter un constructeur pour développer votre projet. Vous devrez comparer les différentes offres de différents constructeurs avant de faire votre choix. Une fois que vous aurez choisi un constructeur, vous devrez lui présenter le projet pour obtenir un devis et une estimation. Le constructeur évaluera soigneusement le type de matériaux qui seront nécessaires et cette évaluation aura une incidence sur le coût de la construction.

Afin d’économiser des coûts, il est préférable de faire appel à un bon architecte qui se charge de préparer toute la documentation à envoyer au constructeur afin qu’il puisse établir un devis approprié.

En ce qui concerne les procédures administratives, avant de construire une maison écologique, vous devrez obtenir le permis de construire qui est délivré en vous adressant aux autorités compétences de la municipalité où se trouve la propriété. La demande doit être accompagnée des projets et de la déclaration du concepteur concernant le respect des réglementations locales et nationales. Une fois que le permis de construire a été obtenu et que le constructeur a été identifié, la construction de la maison peut commencer.

Où trouver des maisons écologiques ?

La demande de maisons écologiques a augmenté au fil des ans et sur le web, il existe de plus en plus de portails spécialisés dans la vente de ce type de logement. L’offre de propriétés aux caractéristiques énergétiques et constructives de haut niveau, conçues pour des utilisateurs sensibles aux questions environnementales, ne manque pas, même au sein des sites qui organisent des ventes aux enchères immobilières en ligne, avec des propriétés issues de faillites et de procédures de faillite. La possibilité d’économiser sur le coût d’achat tout en gagnant une maison avec des matériaux éco-durables est certainement une opportunité intéressante pour quiconque est attentif aux questions environnementales.