Comment devenir Coach Consultant Certifié ?

Coach Consultant Certifié

Le coach professionnel se doit de prodiguer un accompagnement optimal à ses clients. Aussi, il se doit lui-même d’avoir les compétences nécessaires avant de fournir une quelconque aide. Même s’il est vrai que des qualités personnelles sont des atouts incontestables pour qui veut exercer en tant que consultant, acquérir des connaissances en rapport avec sa future activité s’impose comme étant la voie à emprunter ; d’une part, parce que cela permettra d’avoir les apports nécessaires au règlement des soucis de sa future clientèle, d’autre part, parce que cela rajoutera de la crédibilité dans le statut du futur coach ce qui peut être indispensable pour un consultant travaillant pour son compte. Pour travailler en tant qu’indépendant, en créant son cabinet ou en intégrant une entreprise, la première étape est de trouver l’établissement offrant la formation coach la plus complète et certifiée. Donc, à qui s’adresser pour un apprentissage efficace ?

Un établissement certifié pour un coach certifié

Cela peut paraître évident, mais pour devenir coach certifié il faudra suivre l’enseignement correspondant : provenant d’une structure offrant une formation certifiée. Néanmoins, il faut savoir que cela n’est pas qu’une simple question de statut. En effet, cette reconnaissance est l’assurance de profiter d’un enseignement de qualité. Linkup coaching en est un exemple avec sa certification reconnue par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle. Pour des informations supplémentaires, rendez-vous sur linkup-coaching.com.

Les spécificités d’une formation certifiée

Avant de se décider pour une formation, il est conseillé de s’assurer au préalable de la légitimité de la certification. Il faudra, entre autres, qu’elle soit inscrite au RNCP ; ce qui impliquera un grand nombre de qualités. Plus qu’un titre, elle signifie que la formation coaching dispensée permettra au formé, une fois son apprentissage terminé, de :

  • Se servir de tous les outils et les techniques relatives à sa profession (PNL, grilles d’autoévaluation, contrats, graphiques, etc.) ;
  • Comprendre les subtilités du métier de coach, notamment, par rapport aux autres activités d’accompagnement. Il devra aussi être capable de les exposer et de les faire comprendre à ses clients ;
  • Connaître et de suivre les principes déontologiques de la profession ;
  • Mettre à jour spontanément ses acquis ;
  • Établir un climat de confiance permettant une interaction facilitant toutes les démarches liées au coaching ;
  • Écouter et analyser pour pouvoir détecter les besoins de ses clients et mettre en place le dispositif nécessaire à la résolution des problèmes du coaché ;
  • Effectuer une évaluation de fin de coaching.

La diversité des programmes

Le formateur certifié idéal est celui qui propose plusieurs cursus. Ainsi, il sera plus facile pour le futur coach de se spécialiser dans une ou plusieurs branches ; comme dans le :

  • coaching professionnel en entreprise ;
  • coaching scolaire, familial et/ou parental ;
  • coaching en gestion de conflits et/ou en gestion de stress ;
  • formation ;
  • coaching de dirigeant.