Elections: Et la France on s’en occupe?

Je suis étonné de la manière dont ces élections ont été traitées par notre classe politique depuis plus d’un mois ,eut égard au manque d’importance de ces élections et au contraire à la situation difficile de notre pays !

Les élections dite départementales sont les plus inintéressantes que nous ayons jamais vu.C’est bien la première fois que l’on nous présente ces élections comme aussi importantes alors que les français ne savent même pas ce qu’est un canton ni à quel canton ils appartiennent! Il m’étonnerait fort que les français attribuent l’importance que la vague médiatique leur donne aux pouvoirs qu’ils ont sur telle ou telle fonction ou bénéfice. Que votent ils donc, ces messieurs et dames qui seraient si essentiels à la vie des français. Les transports scolaires? Des indemnités sociales pour les handicapés, quelque vagues subventions pour des établissements scolaires définis au niveau au dessus la région? Je ne sais.

Ce que je sais, c’est que l’on avait pensé les supprimer ces fameux départements, ce qui à mon sens indiquait qu’il n’y avait pas de fonction si importantes qu’elle ne puisse être transférée à l’étage au dessus, la région, ou au dessous,le canton?, l’intercommunalité? Dans le cadre de budgets qui seront fixé ailleurs. S’il s’agit de répartir à l’intérieur d’un département tel ou tel montant de budget attribué par le cran du dessus, un préfet, voire même un sous préfet, serait parfaitement capable de le faire sans qu’il ne soit nécessaire d’engraisser des conseillers départementaux dont on a réussi à maintenir le nombre en les faisant élire par couple homme/femme! Par ailleurs, on nous dit que les pouvoirs de ces conseils départementaux n’ont pas encore été définis et qu’ils ne le seront que vers la fin de l’année. C’est psychédélique tout de même de penser que l’on puisse organiser un scrutin relativement couteux tout de même, pour des fonctions et responsabilités qui n’ont pas été votées et qui de toutes façons seront minimales.

Une des questions qui me choquent, personnellement, c’est que dans un pays qui approche de plus en plus d’une situation économique de type italo/hispano/lusitanienne, le pouvoir éxécutif au niveau de Premier Ministre puisse perdre au moins un mois complet à se balader dans les cantons pour expliquer des politiques dans lesquelles leurs élus n’interviennent pas! Etonnant non?

Pourquoi un Premier Ministre qui est censé exécuter la politique d’un président ou d’un parti perd il son temps dans des responsabilité cantonales et ne laisse t il pas Monsieur Cambadélis mener le combat de son parti face à ses homologues des autres partis? N’a t il rien de plus important à faire pour son pays et dans le cadre des responsabilités pour lesquelles il a été nommé  que d’aller se balader dans les campagnes. Le problème grec par exemple? Ou la réduction des dépenses pour rentrer dans les 3 pct de déficit? Ou de s’occuper du problème de la compétitivité de notre industrie? Ou des reformes de fond pour laquelle l’Union Européenne attend que nous nous décidions à agir?

Bref des élections qui ne servent à rien d’autres qu’à faire « jouir » des élus en campagne et à faire en sorte de participer à la défense de leur propre job.