Faire du business avec les pauvres

L’un des résultats de la mondialisation pour nos entreprises a été qu’elles se sont intéressées aux populations les plus pauvres et à leurs besoins et qu’elles ont parfois développé des produits et des methodes de ventes pour ces populations.

J’ai eu l’occasion de vous parler des efforts de Danone en Inde et au Bangladesh  pour fabriquer et distribuer des yaourts quasiment à l’unité en association avec la Grameen bank du prix Nobel Muhammad  Yunus spécialisée dans le micro crédit. Je vous invite pour en savoir plus à vous réferer à mes messages du 14 octobre  et 27 décembre 2006.

Aujourd’hui c’est d’une autre société française, le cimentier Lafarge, qui depuis 4 ans a lancé des programmes de logements abordables à travers le monde à destination de ces populations, que je souhaitais vous parler. C’est à l’occasion de la coupe du monde de football qui se passe au Brésil que les médias nous ont fait part d’un programme de rénovation de la société d’une des favelas brésilienne située en plein coeur de Rio, celle de Rocinha.Les favelas sont des bidonvilles construits en dur au fil des ans dans lesquels les logements sont plus ou moins en superposition et qui abritent 12 millions de personnes.

Lafarge a choisi d’en renover 178 en offrant un package à leurs habitants incluant des travaux de rénovation et d’isolation, de la formation aux métiers du batiment et une offre de crédit. Car les habitants des favelas n’ayant aucun titre de propriété, sont là bas des exclus du crédit, même s’ils sont solvables:!!

Ce programme de logements abordables a été crée en 2010 au niveau du groupe et en est parvenu  à la quinzaine un peu partout dans le monde.Avec des innovations très particulières comme ce ciment à mélanger à de la terre crue proposé au Malawi,ou cette vente de béton en conditionnements adaptés aux besoins et moyens des locaux (sceaux et sac de 15 litres)  en Inde, au Bangladesh, au Brésil ou en Afrique.

Lafarge vise deux millions de clients d’içi 2020 dans quinze à vingt pays pour ce programme qui est porté par tous les responsables de pays de Lafarge.