Gelée de coings

Histoire

Les coings proviennent d’un arbre, le cognassier. Celui-ci est réputé originaire d’Asie mineure et du Caucase. Ce sont les Romains er les Grecs qui l’ont importé en Espagne, puis en France.

Ils l’utilisaient cuit et très sucré avec du miel.

Ingrédients

  • 3,8 kg de coings bien mûrs (très jaunes et denses)
  • 150 cl d’eau
  • 2 citrons
  • 1 gousse de vanille
  • du sucre fin cristallisé à doser en fonction du jus obtenu.

Matériel

  • une marmite à confiture (bassine en cuivre ou tout récipient, style cocotte)
  • 8 pots à confiture
  • une cuillère en bois
  • une écumoire
  • une passoire très fine ou une étamine

Préparation

Lavez les coings, sans les peler, bien les essuyer. Vous les coupez en morceaux avec le cœur et les pépins (important pour la bonne prise de la gelée). Les faire cuire avec la gousse de vanille (coupée en deux) et le jus des deux citrons, approximativement une heure, jusqu’à ce qu’ils soient tendre, utiliser un couteau pour mesurer cette cuisson.

Ensuite vous placez la passoire fine au dessus d’un récipient et versez le jus de cuisson, ainsi que les morceaux de coings.

Il faut laisser l’ensemble égoutter toute une nuit, en pressant très légèrement les coings cuits, pour accentuer la couleur.

Le lendemain mesurez le jus, ici cela représente deux litres de jus. Il faut compter 350 g de sucre par ½ litre de jus.

Vous ajoutez donc à vos deux litres de jus, 1,4 kg de sucre. Mélangez bien le tout, portez à ébullition. Il fait compter environ 30 mn de cuisson à partir de l’ébullition, écumez régulièrement le dépôt blanchâtre de la cuisson, pour obtenir un ensemble homogène en couleur.

Le test de la goutte de gelée sur une assiette froide permet d’apprécier le temps de cuisson, attendre son refroidissement et vérifiez que sous la pression de votre doigt la goutte se tient et se ride légèrement au passage du doigt.

Ébouillantez vos pots à confiture et les couvercles, remplissez les, bien à sec, et serrez fort le couvercle.

Voilà c’est fait.

La gelée de coings accompagne très bien la choucroute et tous les plats à base de gibier.