Les Bravos de CaDerange 11

Ils vont cette semaine aux personnes, sociétés ou organismes suivants:

  • A Marc Ladreit de Lacharrière, Pdg de Fimalac, pour avoir eu le nez, en rachetant en 1992 la petite agence britannique Ibca, puis en 1997 l’agence de notation Fitch, de sentir qu’il était possible de créer une troisième agence de notation mondiale qui trouve sa place face au duopole que constituait Standard & Poor’s et Moody’s.Il a décidé de tenter d’autres aventures après cette réussite exemplaire et a commencé à se désengager de Fitch en en vendant 50 pct du capital à l’américain Hearst il y a deux ans, puis trente autres pourcent ces jours çi et en promettant de vendre les 20 pct restant en sa possession au même Hearst d’içi 2 ans. Il a ainsi réussi à valoriser Fitch 6,55 milliards de dollars. Les intentions de Hearst sont, bien entendu, de surfer sur les succès récents de Fitch pour se rapprocher des deux leaders du marché. Quant à Marc Ladreit de Lacharrière, nul doute qu’il n’ait en vue d’autres aventures toutes aussi passionnantes.Un Grand Bravo pour cette réussite
  • Au CEA et à sa derniere réalisation, le Laser Mégajoule, LMJqui vient d’être inauguré le 23 octobre par Manuel Valls et vient de terminer (déjà) sa première série d’essais avec succès.Il s’agit d’une machine à simuler in vitro les conditions qui prévalent lors d’une explosion atomique et se compose, à l’intérieur d’un batiment de 300 m de long, de 176 lasers de forte puissance pointant vers le centre d’une sphère de 140 tonnes pour y atteindre, à pleine puissance, une température de 100 millions de degrés et une pression de 100 milliards de bars, c’est à dire les conditions de température,pression et densité qui existent au cœur de l’astre solaire.Seul les Etats Unis ont avec la National Ignition Facility un outil équivalent pour en arriver à l’expérience ultime, c’est à dire la simulation d’une réaction de fusion nucléaire en introduisant au coeur de la sphère une quantité minuscule d’un melange de Deutérium et de Tritium, les deux isotopes de l’hydrogène entrant en jeu dans la réaction de fusion.
    Un instrument concurrent d’Iter qui est prévu également arriver à provoquer la fusion.
    Un Grand Bravo à toutes les équipes qui ont participé à cette réalisation.
  • Au plasturgiste français Plastivaloire pour la réussite de son implantation en….Allemagne où il a racheté l’entreprise familiale Karl Hess. son concurrent bien introduit chez les constructeurs allemands. Un rachat qui permet à Plastivaloire de passer dans la catégorie des fournisseurs de rang 1 chez ces constructeurs. et d’acquérir quelques savoirs complémentaires. Karl Hess est une entreprise de 400 personnes qui fait un chiffre d’affaire de 51 millions d’euros dans l’automobile mais aussi dans l’électroménager à partir de deux usines en Rhénanie et en Nord Westphalie. Plastivaloire dispose de 80 usines en France, Pologne,Roumanie,Espagne et Portugal,Tunisie, Slovaquie et Angleterre dont la plus importante est celle de Langeais en pays de Loire. Elle réalise un chiffre d’affaire de 419 millions d’euros
    Un autre fleuron, donc, des équipementiers français.
    Un Grand Bravo pour une expansion en Allemagne qui n’est pas si courante dans l’industrie française