Les Bravos de CaDerange

Ils vont cette semaine aux personnes, organismes et société suivantes:

A la société d’ingéniérie Technip pour avoir, avec ses partenaires japonais JGC et Chiyoda obtenu le contrat de construction d’une usine de liquéfaction de gaz dans le cadre du projet de mise en exploitation des gigantesques réserves de gaz découvertes sur la presqu’ile de Yamal en Sibérie. Un projet global mené par le pétrolier russe Novatek(60pct), le français Total (20pct) et le chinois CNPC (20 pct) qui se monte à 27 milliards de dollars. L’exploitation de gisements de gaz passe par l’évacuation du gaz extrait soit par gazoduc avec différent points de cession du gaz tout au long de son tracé, soit par un système complexe de liquéfaction de ce gaz et de son évacuation par une flotte de navires méthaniers à destination des clients potentiels partout dans le monde.

Le contrat que viennent d’obtenir Technip et ses partenaires porte sur la conception et la construction de trois trains de liquéfaction d’une capacité de liquéfaction de 16,5 millions de tonnes/an prévu démarrer en 2017. La difficulté d’un tel chantier réside dans les températures extrêmes rencontrées au delà du cercle arctique, -55°C, et les conditions hostiles pour la conduite de tels travaux. On leur souhaite la plus grande réussite dans cet entreprise, technique et financière, et nous lui adressons un de nos Grand Bravos pour l’obtention de ce contrat.

Au distributeur de pain artisanal Pani Vending dont vous avez peut être vu à la télévision l’invention qui lui a valu le prix du Président de la République au Concours Lépine à l’occasion de la Foire de Paris où se tient ce fameux concours.

Il s’agit d’un automate de cuisson, de stockage et de distribution de baguettes de pain, conçu et breveté par Jean Louis Hecht, le fondateur de Pani Vending, qui permet, à partir de pâtons précuit stockés dans le compartiment réfrigéré de l’appareil, de produire des baguettes de pain servies chaudes et croustillantes à la demande après une fin de cuisson d’une minute. C’est la qualité des pâtons mis dans l’appareil dont dépend la qualité finale du produit.

C’est donc un outil à la disposition des « bons » boulangers pour disséminer sa production sur un territoire donné. Il lui en coutera pour autant quelques 55 000 euros l’automate. Une vingtaine a déjà été installée.Espérons que cette récompense au concours Lépine lui permettra de faire démarrer les ventes en France et à l’export. Un Grand Bravo à Jean Louis Hecht pour cette récompense méritée.

A une autre société française mondialement reconnue dans sa spécialité, la proprété,Véolia Environnement, pour avoir obtenue la réconduction de son contrat précédent de gestion des déchets dans la ville la plus propre du monde, Singapour.

Des prestations que Véolia Environnement exerçait depuis 2008 dans deux des 5 districts de la Cité-Etat (c’est ainsi que l’on nomme Singapour) qui comprenait les prestations de nettoyage classiques mais auxquelles se sont rajoutées des prestations de gestion de canaux et de canalisations et de maintien de la propreté de parcs et parkings précédemment effectuées par un opérateur local.

Véolia Environnement s’affirme clairement comme le leader de la propreté et de la gestion des déchets dans cette partie du monde, l’Asie du Sud Est, en pleine expansion. Nul doute que le renouvellement et l’extension de ce contrat vont permettre à l’entreprise de renforcer encore ce leadership dans la région. Un Grand Bravo.i