Les Tweets de CaDerange 8

  • Savez vous qui a inventé le rétroviseur? Probablement pas. Il s’agit d’un français, nommé Alfred Faucher qui en a déposé le brevet en 1906 sous le descriptif de  » miroir avertisseur pour automobile ».Il s’installa progessivement dans nos automobiles mais ne fut rendu obligatoire pour les véhicules neufs qu’en 1954.
  • Si je vous en parle c’est parce que nous allons peut être assister à sa disparition si l’on en croit la Commission Economique des Nations Unies qui travaille à autoriser la mise sur le marché de voiture sans retroviseurs! Non pas que le besoin en soit disparu, mais parce qu’il pourrait être satisfait par des systèmes de caméra communiquant avec un écran au tableau de bord.
    Avantage, il en couterait sans doute moins cher tellement le développement des smarphones en a fait chuter les prix, mais surtout il permettrait de diminuer l’améliorer l’aérodynamique de nos véhicules et donc leur consommation et leurs émissions de CO2. Valéo a ainsi calculé que la suppression des retroviseurs ferait diminuer les émissions de CO2 de 1,3 grammes au kilomètre parcouru.
  • Savez vous à quel taux emprunte la Russie en ce moment? A 9,7 pct et encore pour sa première émission réussie depuis deux mois.Une émission d’obligations pour 205 millions d’euros sur 9ans. C’est dire que les sanctions contre elle doivent finalement faire mal au pays.Autre commentaire, si nous devions, nous aussi, subir de tels taux pour une cause quelconque, nous ne tiendrons pas longtemps à de tels taux…
  • Effet russe, entre autres, sur les invendus de légumes en Bretagne dont Monsieur Le Foll avait probablement oublié de s’occuper,en temps voulu tout au moins. 950 tonnes d’artichauts invendus, 30 000 euros de chiffre d’affaire perdus par rapport à 2013 dans les échalotes et de faibles perspectives d’exportations de choux fleurs dus à l’embargo russe.
  • Duplication quand tu nous tiens! C’est le commentaire que je peux faire à la création de l’AFL, Agence France Locale,dont le but est de prendre en main les financements des collectivités locales et qui va s’installer à Lyon. Il y a une bonne raison à une telle création qui est d’éviter que se renouvelle le désastre des emprunts structurés soignés comme un seul homme par nos politiques locaux qui ont révélés à cette occasion leur incompétence financière et leur peu de soucis de l’argent des français. A signler l’ex-maire de St Etienne ou… encore Monsieur Bartolone.
    Sur le but, pas de problème mais pourquoi créer une agence de plus quand il existe déjà France Trésor, l’agence d’état en charge du financement du budget et de la dette de la France? Rajouter à cette équipe de personnes d’expérience les financements des besoins du secteur public local et régional, estimés devoir atteindre 4 milliards dans 10 ans ne devrait poser aucun problème. C’est même une manière, dans le privé du moins, de mettre en jeu des synergies et d’améliorer la compétitivité….
  • Unilever annonce, dans une interview de son PDG, Paul Polman, que les trois quart de ses usines ne produisent plus de déchets et qu’avant la fin de l’année 2014, ce sera le cas de la totalité de l’outil de production de la marque. La différence entre les politiques et les industriels en terme de développement durable, c’est que les uns en parle et les autres mettent ce concept en application concrète…
  • La mode est à la pose de cadenas dans différents endroits et en particulier sur les ponts par les amoureux, locaux ou de passage. Problême, tous ces cadenas finissent par peser lourd et mettre en danger la solidité des parapets voire même des ponts considérés. A Paris, c’est le pont des Arts qui a été la cible des amoureux au point que la Ville a du intervenir et déposer les panneaux de la balustrade sur lesquels ils etaient accrochés. Savez vous quel poids de cadenas ces panneaus supportaient? Plus de 500kg chacun et 700 000 cadenas au global.
  • L’industrie pharmaceutique et ses leaders mondiaux sont toujours en panne de découvertes de nouveaux médicaments. C’est préoccupant pour les malades potentiels et pour les actionnaires de ces sociétés qui attendent anxieusement la sortie des nouveaux blockbusters.
    Elle est donc entrée dans une phase d’acquisition de sociétés petites à moyennes qui disposent de nouveles molécules prometteuses en développement, ce qui, en général, coute très cher. La dernière en date de ces acquisitions a été celle de l’américain Genzyme par Sanofi.
    En voici une nouvelle qui vient juste de se boucler. Celle du laboratoire américain Sigma-Aldricht par son compatriote Merck KGaA pour une somme de 17 milliards de dollars.Un laboratoire spécialisé dans les outils de Recherche et Développement qui viendra completer le rachat précédent de Milliporel
  • L‘économie japonaise se singularise par la présence de très grosses sociétés de négoce, les Sogo Shosha qui vendent de tout et en particulier dans la zone Asie Pacifique. L’un d’entre eux, Mitsubishi Corp s’intéresse aux produits alimentaires dont les produits de la mer.Elle possède déjà d’énormes élevages de saumon au Chili et s’intêresse maintenant au groupe norvégien d’élevage de saumon Cermaq qui en produit 170 000 tonnes par an en Norvège mais aussi au Chili et au Canada.Il lui en coutera, si son offre se termine positivement, 1,1 milliards d’euros.
    Le leader de cette industrie est le norvégien Marine Harvest devant Mitsubishi et les autres maisons de négoce japonaises Marubeni et Mitsui