Macron: Bourde ou erreur préparée?

Il est étonnant qu’un jeune homme au parcours brillant,comme nôtre nouveau Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, ait fait une bourde grave comme celle qu’il vient de faire sur les 35 hrs à l’occasion de son premier interview.

Alors de deux choses l’une. Soit il n’est pas aussi brillant qu’on veut bien nous le dire. Si on regarde son CV on voit qu’il a fait plus de philosophie que de technique, de mathématique ou de comptabilité/finance. Acceptons néanmoins l’augure que ce qui lui est reproché par la gauche socialiste, avoir été banquier chez Rothschild, est une assurance qu’il est à la hauteur du job. Comme on dit de lui chez Rothschild:  « Il a ce mélange rarissime, surtout à un si jeune age, de rapidité intellectuelle, de puissance de travail, de sûreté dans le jugement et de charme ».

Seul problème, il aura sans doute quelques difficultés à comprendre les fins de mois difficiles des Smicards, car, dit on, il a déjà fait fortune dans son bref passage chez Rothschild. Quant aux difficultés de la vie au jour le jour des patrons de PME, il n’a pas eu cette expérience, mais c’est une machine intellectuelle qui apprend vite et fonctionne très bien.

C’est d’autant plus surprenant qu’il ait commis cette bourde sur les 35 heures dont les ravages s’étendent à grande vitesse dans le parti.

A moins que que ce soit une posture décidée d’avance et d’accord parties avec Manuel Valls, avant que l’on ne le nomme Ministre comme il a été rappelé et faite pour lancé le débat public. Avec des gens aussi intelligents, sûrs dans leur jugement et plein de charme tout peut arriver.

Une chose est sûre néanmoins, c’est un autre membre de la caste des énarques, politiciens de métiers, très éloigné de la vrai vie. Il fera carrière, brillamment, mais sans que vous ayez la chance de le croiser jamais