Macron lance le débat sur la fonction publique et ses effectifs !!

Notre Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, joue le rôle de boute feu de la majorité en soulevant des sujets dont on pensait qu’avec la majorité actuelle, personne ne les soulèverait.Est ce sur ordre du Président ou du Premier Ministre qui se rendent compte qu’ils n’échapperont pas à une telle réforme des structures de l’Etat, ou est ce par conviction personnelle, nul ne sait? Toujours est il qu’il secoue fortement le landerneau des députés et de ceux de gauche en particulier, toujours inquiet de pouvoir perdre leurs sièges.

Ainsi avait il soulevé la question des 35hrs qui lui avait valu d’être recadré par le Président et le Premier Ministre.. Le voilà qui récidive avec le statut des fonctionnaires dont il vient d’affirmer qu’il n’est« plus adapté au monde actuel » et que « la justification d’avoir un emploi à vie garanti pour des missions qui ne le justifient plus sera de moins en moins défendable » Il a été recadré bien entendu sur le sujet mais le débat sur les effectifs de la fonction publique est néanmoins lancé.

Pour certains, il est impératif de diminuer les dépenses de l’Etat ce qui passe par la diminution de ses effectifs. Pour d’autres qui préparent les prochaines échéances électorales, il faut satisfaire l’électeur et comme le personnel de la fonction publique est la plus importante masse d’électeurs aux intérêts identiques, c’est elle qu’ils défendent en premier. Le résultat c’est 8435 fonctionnaires de plus prévus au budget 2016.Les effectifs de fonctionnaires en France à ce jour, d’après l’Insee, sont de 5,6 millions.

En Grande Bretagne, il y a  5,4 millions d’employés du secteur public mais 450 000 seulement bénéficient du statut de  fonctionnaires, les autres étant des salariés de droit commun. Cameron a prévu de diminuer les effectifs de 580 000 postes d’içi 2018 pour ramener le déficit budgétaire à Zero. Un monde de différence de politique par rapport à la France.

En Italie qui dispose de 58 fonctionnaires par 1000 habitants contre 90 en France, Mattéo Renzi vient de faire adopter un plan de simplification et de modernisation de la fonction publique qui doit permettre de rajeunir les effectifs, de les rendre plus mobiles et licenciables et de rationaliser une administration qui est perçue comme un boulet, le tout sur fond de diminution des dépenses.

En Allemagne, on compte 4,6 millions d’employés des services publics dont 36 pct seulement ont le statut de fonctionnaires, les autres étant des personnels sous contrat.Les fonctionnaires sont protégés par la constitution ce qui rend difficile toute évolution.Par ailleurs leur pourcentage les rend moins vulnérables à la réforme de leur statut même si un rapport de 2008, enterré depuis, avait conclu à leur inefficacité relative L’age de leur retraite pourtant a été aligné sur celui du privé c’est à dire 67 ans d’içi 2029.