Marre d’enseigner !!!

Nos enseignants en ont marre d’enseigner! C’est ce qui ressort clair et net d’un sondage Ifop réalisé pour le compte de SOS Education, une association qui milite pour une école plus efficace.

ScSondageenseignants

Le sondage a porté sur plus de 500 enseignants du secondaire en provenance des enseignements public et privé et les résultats en sont plutot catastrophiques. Jugez en plutôt. 54 pct des professeurs interrogés déclarent se trouver ou s’être trouvé en situation d’épuisement professionnel, ce que l’on appelle de nos jours en anglais le Burn Out. 40 pct d’entre eux disent se faire insulter par les élèves et 18 pct ne s’estiment pas en sécurité dans leur établissement. Enfin ils relient cette dégradation de leur métier à l’écroulement de l’autorité et à la violence

La situation n’est pas meilleure avec les parents de leurs élèves dont plus d’un tiers des enseignants déplorent  le manque de respect ,voire l’hostilité à leur égard.C’est simple, les parents sont encore plus hostiles que les élèves! En plus ils ont le sentiment à 40 pct de ne pas être soutenus par leur hiérarchie! Pas étonnant dans ces conditions que la majorité d’entre eux ne souhaitent pas voir leurs enfants suivre la même route professionnelle qu’eux!

Entre public et privé existe une large différence, les enseignants du privé s’estimant legèrement moins en situation de burn out ou d’hostilité de la part des élèves et parents et mieux soutenu par leur hiérarchie. Pour SOS Education, c’est le résultat des théoriciens de l’éducation qui veulent depuis quarante ans transformer l’école en un lieu de vie et les professeurs en animateurs! Il s’étonne que le soucis de l’Education Nationale semble être beaucoup plus la question,- que eux jugent très mineures-, des fameux rythmes scolaires et des activités parascolaires.

Un autre syndicat, SE-UNSA a fait un sondage similaire avec des résultats semblables mais la conclusion en est exprilmée différemment, jugez en plutôt « Les enseignants sont bien dans leurs baskets, mais se sentent mal dans le costume ! »

Curieux non, ces différences d’appréciation?