Pour Moscovici, l’eurodéputé Guillaume Balas n’est pas dans le « bon parti »

« Guillaume Balas devrait quitter le PS et adhérer au Front de Gauche. Il serait plus en cohérence. Déjà, qu’il n’a pas voté la confiance à la Commission Juncker, contrairement au reste du parti, là ça commence à faire beaucoup », me confie Pierre Moscovici, qui était en voyage officiel à Athènes lundi et mardi. Furieux, le commissaire européen aux affaires économiques et financières ? C’est peu de le dire. Le tout nouveau député européen socialiste a fait fort en tweetant méchamment dans la soirée de lundi : « Moscovici est en Grèce pour soutenir le gouvernement actuel #avoirjustehonte ». Un tweet relayé quelques plus tard par son courant, « Un monde d’avance » de Benoit Hamon, qui ajoute même que l’«indignation » de Balas est « légitime ». Interrogé par le « Scan Politique » du Figaro.fr, l’eurodéputé en a rajouté une couche : pour lui, Moscovici soutient, par ce voyage, « les politiques d’austérité » et donc « baisse sa culotte » de socialiste. Une déclaration de guerre qui a amené le commissaire français à répliquer sur le même ton.