Quand une île en absorbe une autre….

Quand vous regardez une carte du globe terrestre vous vous demandez peut être comment, au milieu de nulle part, en plein océan, peuvent exister de toutes petites îles qui ne semblent être rattachées à aucun plateau continental comme le sont généralement les îles au large d’un continent?

Ça veut dire en général qu’elles sont la partie émergente d’un énorme volcan sous marin et la marque de l’incroyable activité qui existe dans le cœur de notre planète à des milliers de kilomètres sous terre.Le noyau du globe terrestre est ainsi une gigantesque cocotte minute qui vit à des millions de degrés et qui, de temps en temps, éructe des milliers de tonnes de matière active jusqu’à la surface des terres ou des mers.Vous avez connu le volcan Eyjafjallajökull, au sud de l’Islande qui a perturbé en 2010 pendant des semaines les transports aériens par l’intensité de ses émissions de cendres.

En voiçi un autre exemple qui se situe à 1000Km au sud de Tokyo, l’île baptisée Nishinoshima, large de quelques centaines de mêtres que le réveil de son volcan dans les années 70 avait fait grandir à cette époque là. Des éruptions en novembre 2013 ont crée une seconde île à quelques centaines de mêtres de Nishinoshima qui, en se poursuivant, ont fini par avaler la première aux alentours du premier de l’an 2014! Et c’est ainsi que Nishinoshima a atteint désormais une largeur de 1200 mêtres et présente des cones volcaniques qui surplombent la mer de 60 mêtres.