Suivre des études pour obtenir un bachelor marketing et communication

Bachelor marketing et communication

Avant la fin des études secondaires, chaque étudiant est prié de passer un test d’orientation pour ne pas rater son choix de filière d’études supérieures. Cela n’insinue en aucun cas, qu’il existe de mauvais choix, seulement que la filière choisie puisse avoir cohésion avec les compétences de l’étudiant et ses attentes en termes de carrière envisagée. À l’apogée de l’univers entrepreneurial, la demande ne cesse de croître dans les branches du management, spécialement le marketing-communication. D’ailleurs, plusieurs grandes écoles de commerce se manifestent en proposant un bachelor marketing et communication. Une croissance exponentielle se produit même sur les territoires francophones.

Pourquoi tant de jeunes se ruent-ils vers cette branche du commerce ?

La maitrise de l’outil « communication » est obligatoire, lorsqu’il s’agit de commerce ou d’entrepreneuriat. Cet outil a pour objectif d’utiliser tous les avantages de la communication sur la vente : savoir comment attirer la clientèle sur un produit, garder et créer des liens avec la clientèle, etc. Le marketing, quant à lui, se charge plus de l’anticipation des futurs besoins de la clientèle basée sur des chiffres mathématiques. En d’autres termes, le marketing communication est un outil clé qui aide l’entreprise à s’agrandir et à booster son chiffre d’affaires.

La suprématie des pays anglo-saxons pousse les jeunes à avoir un diplôme pouvant les attrayer. Ainsi, les jeunes étudiants se précipitent à obtenir un « bachelor » : un diplôme international équivalent à la licence professionnelle en France. D’ailleurs, les gens l’associent à une opportunité aidant à s’ouvrir à l’international. Ce diplôme permet directement l’accès au domaine du travail, même si plusieurs préfèrent ensuite poursuivre un MBA ou un Master II après l’obtention du diplôme. Celui-ci permet également d’effectuer des échanges d’expériences avec d’autres pays anglo-saxons. De plus, un grand nombre d’entreprises préfèrent recruter des jeunes ayant acquis des connaissances à l’étranger pour améliorer leur vision et leur manière de procéder. Consultez www.ascencia-business-school.com pour plus d’informations.

Quels sont les débouchés du secteur « commerce » ?

D’abord, réussir un parcours bachelor 3 ans est significatif, car les détenteurs de ce diplôme sont promis à un salaire remarquable. D’ailleurs, une personne titulaire d’un bachelor est vouée à un travail à responsabilité : responsable commercial, responsable du développement, directeur clientèle, etc.

Un responsable commercial est principalement chargé de définir l’ensemble des décisions à prendre par une entité pour effectuer le maximum de ventes, afin d’augmenter son chiffre d’affaires. Il est également tenu de préserver l’image de l’entreprise et de faire en sorte que celle-ci gagne en notoriété. Seulement, ce poste requiert une personne ayant beaucoup d’expériences.

Un responsable du développement a pour rôle de réaliser les stratégies élaborées par le directeur général. D’ailleurs, il doit s’assurer de la qualité de travail produite par les exécutants sur le terrain de travail. Un travail qui requiert une personne avec une bonne notion de leadership et d’une exceptionnelle capacité interpersonnelle.

Un directeur clientèle a pour rôle de vérifier le contenu de la communication de masse assurant la promotion des produits mis en vente. Il est également chargé de gérer le groupe de clients que possède déjà l’entreprise, d’animer l’équipe « commerciale » et de gérer le budget. Après, un plan carrière est envisageable pour ce poste, car le directeur commercial peut évoluer et progresser suite à un travail ardu.

 Les défis de ce secteur du management

La détention d’un diplôme de baccalauréat, d’un DUT ou d’un BTS en communication est primordiale pour intégrer une école de commerce. Avec un cursus qui débouche sur une carrière internationale, une maitrise de plusieurs langues plus précisément l’anglais est exigée. D’ailleurs, les cours se feront en anglais pour la plupart des cas. À savoir que, les cours de la première année se focaliseront sur les connaissances théoriques et les domaines principaux du marketing tels les différents moyens de communication, la comptabilité gestion, le digital marketing, etc. Ces matières de base feront le lien entre celles ayant été apprises au secondaire et la pratique dans le milieu professionnel. La deuxième année se concentrera sur le renforcement des matières de base avec en parallèle un stage qui dure au moins 6 mois. Ce dernier est un moyen efficace pour une première prise d’expérience en milieu professionnel. Finalement, la dernière année en bachelor se focalise uniquement sur le choix de carrière.