Tennis Open Barcelone 500: Ferrer s’impose face à Kohlschreiber en quart de finale

Il aura fallu 1h44 à Ferrer pour s’imposer face à Kohlschreiber en quart de finale de Barcelone. L’espagnol aura du puiser dans ses ressources mentales et physiques pour se défaire d’un Kohlschreiber qui après le 5ème jeu de la première manche a commencé à mieux jouer et dicter le jeu.

Après une première manche assez bien menée et remportée 6-3, Ferrer aura été à la peine et aura livré un jeu beaucoup plus décousu. Légèrement émoussé physiquement, en manque de confiance par moment, surtout quand il a essayé de monter au filet et a été perforé par les passing de l’allemand, David Ferrer s’est accroché à quelques fondamentaux sur les jeux de retour. Des fautes inhabituelles dans son jeu souvent si précis et juste surtout quand il défendait son service, sont venues confirmer un jour sans grande sensation.

Comme à son habitude Ferrer n’aura jamais renoncé un instant, alternant les breaks et les débreaks. Alors que Kohlschreiber aurait pu se détacher dans la partie et même l’arracher à Ferrer ce qui aurait été justifié, l’allemand, pourtant rigoureux d’ordinaire, a manqué d’agressivité dès le service ou a fait quelques erreurs qui lui ont coûté cher. Ferrer, toujours aussi volontaire, a souvent d’ailleurs débreaké à 0-40 ou 15-40 pour se relancer, même s’il a rejoint Kohlschreiber à 5-5 grâce à une défense coriace.

Durant le tie break, Kohlschreiber qui semblait mieux jouer pendant la 2ème manche, continue à faire des fautes lourdes de conséquences à ce point qu’on compte 5 fautes directes lors des 5 premiers points. A 6-3, Ferrer s’offre 3 balles de match, mais ne parvient pas après un gros rallye à empocher la première, ni la 2ème sur une volée difficile à jouer qui finit dans le filet après une grosse course. Ce sera donc la 3ème qui sera la bonne.

Ferrer affrontera au prochain tour Andujar ou Fognini. Bravo à ce champion toujours exemplaire en terme de combativité même quand tout ne va pas bien!