Voiture Electrique: Toujours poussive la recharge électrique….

Après les annonces tonitruantes d’il y a maintenant quelques années du monde politico-médiatique sur l’avenir,- glorieux bien sur-, du tout électrique sur nos routes, nous voici confronté aux réalités concrètes.

Je vous avais relaté l’expérience assez catastrophique d’un trajet Paris Lyon réalisé par une journaliste avec une Renault Zoé qui avait du se traduire par 25 hrs de  temps de trajet  ( !) du fait de la faible autonomie de ces modèles et de l’inexistence d’un réseau de bornes de recharges dont la responsabilité de la mise en place ressort des pouvoirs publics.

Une année plus tard même expérience mais avec le nec plus ultra de la voiture tout électrique, une Tesla model S 85 à 110 000 euros l’unité, dont le constructeur américain, le célèbre Egon Musk se targue d’une autonomie exceptionnelle pour une électrique de l’ordre de 500 km. Il est vrai qu’elle trimballe 700 kg d’accumulateurs !

Autres spécificités, elle est équipée d’un chargeur rapide embarqué toutes  bornes et son constructeur sans doute fatigué  de l’indolence extrême des pouvoirs publics a mis en place lui même un réseau de stations de recharges aux normes Tesla sur les parkings d’hôtels ou de restaurants, d’un certain standing vu celui de la voiture, proche des sorties de l’autoroute .
Si donc vous êtes relativement pressées ou que vous vouliez aller ailleurs que le long de l’autoroute du sud, oubliez.

Les résultats de l’essai. La voiture est très bien, particulièrement puissante dans ses accélérations. Mais l’autonomie n‘est pas vraiment au rendez vous. La faute à la vitesse moyenne avec laquelle elle est calculée, celle des autoroutes américaines de l’ordre de 110/120 et pas celle des autoroutes et de la législation française, 130km/h.Résultat,3 recharges ou complément de recharge entre Paris et Vienne..

La « superchargeur » marche bien mais s’essoufle vite. Il lui faut 9 minutes pour recharger 100 km de plus mais 1h10 pour un plein complet sans compter le temps pour sortir de l’autoroute et y reentrer. Vous comprenez pourquoi Tesla a implanté son réseau de bornes sur des parkings d’hôtels et de restaurants. Total 11 hrs de route pour faire Paris Fréjus

Moralité : Belle voiture, bel effort de la marque de monter elle-même son réseau de bornes de recharge et totale incurie des pouvoir publics de promouvoir le tout électrique. Où sont les 800 bornes promises par Mr Montebourg en son temps ?
Finalement, il faut être un retraité riche et en bonne santé pour pouvoir s’offrir le luxe et le mode de vie de la Testa !