Comment faire un bon CV ?

Avec un marché du travail de plus en plus encombré, préparer un CV qui attire l’attention est très important pour obtenir cet emploi tant désiré. En effet, il arrive souvent que la personne possède les qualifications requises pour le poste, mais qu’elle ne sache pas comment les exprimer sur papier. Cela peut faire toute la différence au moment d’être convoqué à un entretien.

Une photo incomplète, des erreurs de portugais et une mauvaise diffusion de l’information sont autant d’éléments qui peuvent vous faire passer à côté d’une excellente opportunité. Vous devez donc vous arrêter pour réfléchir à l’ensemble de votre carrière et faire preuve de beaucoup de calme lorsqu’il s’agit de rédiger le CV parfait.

Que mettre sur votre CV ?

Données personnelles

Cible

Zone d’opération

Resumé

Formation académique

Expérience professionnelle

Qualifications

Structure du programme d’études

Pour vous faciliter la tâche, regardez de plus près comment fonctionne la structure d’un CV.

Données personnelles : il s’agit des informations présentes en haut de votre CV. Elle doit indiquer, dans cet ordre : le nom complet, l’adresse électronique, le téléphone de contact, l’adresse et la ville où vous vivez. L’âge ou la date de naissance sont facultatifs.

Objectif : votre objectif doit être direct et présenté en deux phrases environ, qui doivent être pensées en fonction de votre expérience et du poste souhaité. Un conseil important est de laisser vos qualités de côté à ce stade.

Domaine d’expertise : présentez, en quelques mots, votre domaine d’expertise. Exemple : le service clientèle.

Résumé : dans votre résumé, essayez de présenter les tâches pratiques que vous avez effectuées et les résultats obtenus grâce à elles. Présentez également vos principales compétences, vos meilleures réalisations professionnelles, les formations et les technologies que vous savez manier. N’oubliez pas que tout doit être bien résumé, ok ?

Parcours académique : le parcours académique doit être énuméré en commençant par le plus récent et en diminuant, mais il n’est pas nécessaire d’aller trop loin. Si vous avez un diplôme de troisième cycle, par exemple, il vous suffit d’aller jusqu’à l’université. De toute évidence, vous êtes passé par le lycée. C’est là que vous devez également ajouter les cours de langues et autres. L’organisation doit être faite de la manière suivante : titre du cours, institution et année d’achèvement, si vous êtes encore étudiant, mettez l’année possible dans laquelle le cours sera terminé.

Expérience professionnelle : ici aussi, les informations doivent être décrites de la plus récente à la plus ancienne. Si vous avez beaucoup d’expérience, concentrez-vous uniquement sur les plus pertinentes. Si vous n’en avez pas, vous pouvez également ajouter des stages et du travail bénévole. Indiquez le nom de l’entreprise, la période pendant laquelle vous y avez travaillé, une brève description de l’entreprise et le dernier poste que vous avez occupé. Décrivez également les activités du poste.

Qualifications : cette partie concerne ce que vous savez faire. Énumérez par thèmes et de manière directe vos principales compétences qui peuvent être utiles pour le poste souhaité.

L’assemblage de toutes les étapes n’est pas une tâche facile et peut prendre un peu de temps. Mais vous pouvez alors déjà réfléchir à l’ensemble de votre parcours universitaire et professionnel, ce qui est excellent pour devancer vos concurrents dans une future candidature.

Comment rédiger un CV parfait : 6 conseils infaillibles

Même si vous connaissez toutes les informations de base et savez comment les mettre dans votre CV, il est également important de suivre quelques conseils pour que le recruteur vous trouve intéressant et ait envie de vous appeler pour l’entretien d’embauche tant attendu.

1. Faites attention à la structure du programme d’études

Un modèle de CV de base avec une feuille blanche, du gras pour l’accentuation, des espaces, des marges et des polices de caractères pensés pour une bonne lecture est une excellente alternative. Ce qui doit attirer l’attention, ce sont les informations présentes. Si vous travaillez dans le domaine du design ou des arts, vous pouvez innover dans la mise en page.

2. Apprenez à connaître l’entreprise

Il est important de connaître l’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler afin que les informations figurant sur le CV soient cohérentes avec le profil du lieu.

3. Cours

Les cours de vulgarisation et de langues génèrent des connaissances spécifiques et peuvent vous donner un avantage sur les autres candidats, car ils montrent que vous êtes une personne engagée qui aime se tenir au courant.

4. Liste des travaux bénévoles

Le bénévolat est bien considéré car il montre que vous êtes prêt à aider les personnes dans le besoin. En outre, si le domaine d’activité est le même que le poste souhaité, vous gagnez quand même des points d’expérience.

5. Ne mentez pas.

Ce n’est pas une nouvelle que les mensonges ont une jambe courte. Par exemple, si vous indiquez sur votre CV que vous parlez couramment l’anglais, par exemple, et qu’au moment de l’entretien, celui-ci se déroule dans cette langue et que vous ne savez pas comment répondre. En plus d’être embarrassant, vos chances de travailler dans l’entreprise sont peut-être terminées maintenant.

6. Ne pas faire un CV trop long

Il n’est pas nécessaire d’ajouter toutes les informations sur votre carrière professionnelle ou même votre parcours universitaire. Concentrez-vous sur la mise en évidence des données qui sont les plus pertinentes pour le poste recherché. Les données telles que le RG et le CPF sont inutiles et ne doivent pas figurer dans le CV.

Maintenant que vous savez comment rédiger un curriculum vitae soigné, il vous suffit de rester à l’écoute des offres d’emploi souhaitées et de suivre toutes les étapes du processus de sélection. Ainsi, vos chances d’être embauché seront beaucoup plus grandes.