Brèves de blog 5

  • Vous vous souvenez peut être que le Canada, pays signataire de l’accord de Kyoto sur les limitations d’émissions de CO2, était sorti de cet accord en 2011 sous la présidence de Stephen Harper du fait de la montée en charge de l’exploitation des schistes bitumineux, très polluants et grands consommateurs d’eau,exigeants en énergie et donc en émissions de CO2, mais fort contributeurs à l’équilibre économique du pays ….
    Stephen Harper et son parti viennent d’être battu aux dernières élections et son remplaçant au poste de Premier ministre, Justin Trudeau, est supposé avoir une tendance écologique plus affirmée. Reste à voir s’il renoncera aux schistes bitumineux ou au pipeline KeystoneXL qui est censé les amener jusqu’aux raffineries de Texas.
  • Le commerce maritime mondial est dans une phase d’activité croissante pour ce qui concerne les volumes transportés qui sont en hausse de 3,4 pct. Il n’en est pas de même par contre des prix de transport qui sont à la baisse, reflétant une certaine surcapacité de la flotte mondiale ( 30 pct dans le transport de conteneurs sur la ligne Asie/EuropeAutre baisse dramatique des prix dans cette industrie, ceux des transports de matière sèche et en particulier des minerais qui souffrent de la crise de l’industrie minière et de la sidérurgie. Les prix de ce type de transport sont mesurés par l’indice Baltic Dry ci contre qui est redescendu à son niveau le plus bas depuis la crise de 2008 et l’on n’attend pas de remontéee de ces prix alors que le transport du minerai de fer vers la Chine est sous pression, que ce soit à,partir de l’Australie ou du Brésil

    Des effets de yo yo assez courants dans cette industrie qui se traduit par le report par les armateurs de leurs commandes de bateaux neufs dont il faut reconnaitre qu’ils ont la mauvaise habitude, dès la crise précédente passée, de passer des commandes de navires géants en rafale ce qui a pour effet de déséquilibrer marché et prix et de provoquer la crise suivante.

    C’est exactement ce qui est en train de se passer dans le domaine des transports de conteneurs avec le premier armateur, le Danois Maersk, qui annonce l’annulation d’une commande de  6 porte-conteneurs géants  et la suppression de 4000 emplois, pour cause de manque de rentabilité de ce type de transport.

  • JCDecaux poursuit sa marche forcée pour conquérir le monde dans son activité, la communication extérieure, où il est déjà le premier mondial. Il vient de négocier le rachat des activités de l’américain Outfront dans 5 pays d’Amérique latine, le Mexique, le Chili, l’Uruguay, le Brésil et l’Argentine, après avoir racheté en 2014 l’opérateur Eumex, propriétaire de 36 000 faces publicitaires dans treize pays d’amérique latine.Le groupe français qui dispose de positions fortes  et d’un savoir faire reconnu dans le mobilier urbain compte bénéficier de l’urbanisation qui s’accélère sur ce continent avec 3 megapoles de plus de 10 millions d’habitants, Sao Paulo, Mexico et Bogota et trente villes dépassant le million d’habitants.Histoire de faire passer la part de marché de ce média de 5 à 6pct actuellement à 10pct à court terme.