Des bénévoles Mozilla sur les marchés mais pas chez Leclerc

Visiblement Mozilla serait en passe de remettre les couverts pour une nouvelle opération « Animation chez Leclerc ». L’information a filtrée via la liste de diffusion publique. Je ne balancerais bien sûr pas le sympathique gars qui m’a passé l’information pour ne pas l’exposer à la vindicte populaire : « T’es fou , l’autre trolleur, il va encore nous les briser »

Bon essayons de rester détendu sur un sujet qui m’agace malgré tout au plus haut point. À la fois parce qu’il provoque une vague d’incompréhension chez les libristes, mais aussi parce que l’acteur qui en est à l’origine est ce que l’on aurait de mieux à ce jour pour essayer de faire triompher un logiciel libre non marchand développé dans l’intérêt général. Je parle évidemment de Mozilla.

Commençons par le passage qui suscite mon agacement :

J’ai eu une discussion avec Dominique Palazzi de ZTE qui m’a expliqué que les magasins Leclerc souhaiteraient avoir une deuxième série d’animations dans les magasins que nous avions déjà fait en août/septembre. Les dates 22 et 29 novembre.
Les raisons de cette demande : les ventes d’Open C ont chuté suite à un manque de stocks de 4 semaines. ZTE recrute des formateurs pour former les vendeurs, mais les Leclerc aimeraient quand même de nouveau des animations. Ce coup-ci, pas plus de 2 personnes par magasin (pour pas surcharger le rayon). Les magasins ont été prévenus par ZTE (pas de couac normalement). Pas de mascotte.

Ma lecture est la suivante : les ventes de l’Open C ont chutées, car ZTE a mal géré/prévus les stocks nécessaires pour répondre à la demande. Mauvais point pour ZTE, ce n’est pas bien de ne pas croire dans les logiciels libres. Quant au pas de mascotte, là ça m’écœure complètement. Faut vendre du ZTE, la pub pour Mozilla, le moins visible surtout.

Il faut donc faire remonter le chiffre des ventes parce que pour rester chez Leclerc il faut le mériter. Et là évidemment, le plus simple c’est de demander à Mozilla de fournir du bénévole pour pousser un peu les ventes. Leclerc, lui il ne doit pas y croire aux logiciels libres, sinon, il aurait embauché des commerciaux pour renforcer ses équipes de ventes. Mais pourquoi embaucher quand on peut avoir des vendeurs gratuits. Ca Leclerc il l’a bien compris, les logiciels libres et tout ce qui va avec, c’est gratuit.

Je ne m’étalerais pas une nouvelle fois sur les raisons qui me poussent à désapprouver ce genre d’opération. Je l’ai déjà fait et vous invite à vous reporter à l’article en question. Je suis aussi parfaitement conscient que Mozilla doit ménager les rares constructeurs qui ont pris le « risque » de proposer des smartphones équipé de FirefoxOS. Mais pas en mettant à disposition ses bénévoles pour des opérations commerciales de grandes surfaces.

Mais bon il est bien gentil le pépère Scoffoni, mais qu’est ce qu’il propose ? Faut pas aller chez Leclerc, mais alors on fait quoi pour faire la promotion de FirefoxOS ?

Ma réponse sera assez simple. Vous allez où vous voulez, mais vous restez dans l’espace public. Les seuls bénévoles que j’accepte de voir dans les supermarchés sont ceux des Restaus du Cœur les jours de collecte !

Pourquoi ne pas faire une opération, FirefoxOS sur ton marché. Voilà un lieu populaire, où l’on est sûr de rencontrer là aussi les vrais gens. Une autorisation à formuler à la mairie (même pas sur si on reste en marge du marché), une mascotte, deux trois téléphones de démonstration et en avant. Évidemment, rien n’empêche de distribuer des bons de réductions pour avoir un ZTE moins cher chez Leclerc. Mozilla aura négocié préalablement le reversement de 2/3 euros par ZTE vendu avec ce bon . On fait venir la presse locale et Mozilla pilonne les rédactions des 20h pour qu’ils fassent un reportage sur le sujet avec Tristan qui explique le tout à Mr Pujadas sur TF1.

Évidemment le passage à l’achat sera plus faible que dans le rayon d’un supermarché. Mais l’acte de promotion sera sain et les retombés pas forcément moindre en terme de notoriété pour Mozilla. Sinon en mode pervers, il y a les sorties d’écoles, je pense, surtout aux collèges et lycées.

Bien évidemment, il faut mutualiser et inviter les gens de Framasoft à venir tracter le même jour sur leur opération de degooglisation sans oublier les GUL locales. Autant mutualiser et maximiser l’impact. Des services libres, des smartphones libres et des PC libres. Ben quoi ? Oui c’est possible Et si une telle opération à l’échelle nationale se monte, promis, j’irais tracter sur le marché ! Une belle opération de communication multiacteur pour laquelle Mozilla serait un pilote et leader idéal. Oui c’est du boulot, oui je m’en rends compte et oui c’est possible !