Économisez de l’énergie en isolant votre maison

énergie en isolant votre maison

Il existe beaucoup de moyens de faire des économies d’énergie au sein de son foyer. Le plus efficace, cependant, reste d’isoler toutes les parties de la maison afin d’améliorer son équilibre et confort thermique. Isolation de la toiture, des murs, des ouvertures, du sol… Beaucoup de travaux d’aménagement en perspective. Mais lesquels représentent le meilleur investissement pour diminuer sa facture énergétique ? Petit début de réponse.

Isolation des combles et économies d’énergie

Les travaux d’aménagement thermique qui offrent les meilleurs résultats, sont ceux des combles. En effet, plus de 30% des déperditions de chaleur s’effectuent par la toiture. Il est donc primordial d’isoler cet espace, si on veut garder le maximum de chaleur chez-soi pendant l’hiver. Par la suite, il sera bien temps de penser à d’autres travaux, mais en priorité, il faut commencer par là, rendez-vous sur ce site pour plus d’infos.

Comment isoler ses combles ?

Il existe deux méthodes principales pour isoler sa toiture. L’une ou l’autre sera à privilégier en fonction de la nature de ses combles :

  • perdus : avec un espace insuffisant pour être vivable
  • aménagés : avec un espace suffisant pour faire une pièce

Pour les combles perdus, il convient d’utiliser un isolant en flocons à répandre sur toute la surface par soufflage. Pour ceux qui sont aménagés, le mieux reste de plaquer des rouleaux isolants sur toute la charpente. Vous pourrez ainsi profiter de tout cet espace supplémentaire, que ce soit pour faire une chambre ou un grenier. Dans les deux cas, il vaut mieux, au préalable, demander l’avis d’un professionnel du secteur afin de savoir qu’elle est la meilleure solution pour vous.

Les aides pour l’isolation de la toiture

S’il existe une bonne raison d’effectuer l’isolation de la maison, c’est que la plupart des travaux de rénovation peuvent être pris en charge par l’État. En effet, les Pouvoirs publics prennent très à cœur les problématiques énergétiques. Ils proposent donc plusieurs aides financières afin d’encourager les particuliers à effectuer la transition énergétique de leur logement. On peut citer :

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • l’éco-prêt à taux zéro
  • les subventions régionales
  • les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) par son programme « Habiter mieux »
  • le taux de TVA réduit à 5,5 % pour l’installation d’équipements de développement durable
  • une prime énergie proposée par les principaux fournisseurs d’énergie

De quoi apporter une solution à toutes les situations. Cependant, pour profiter de ces aides, subventions et crédits, il faut absolument faire appel à un expert du secteur pour ses travaux. Un dispositif qui profite donc aux propriétaires, locataires, entreprises… Bref ! À la société civile en général.