Optimiser la taille des images de votre site web : TyniPNG pour WordPress

J’utilise le site TinyPNG depuis déjà pas mal de temps. Il permet d’optimiser la taille des images au format PNG (et maintenant JPGsans dégradation significative de leur qualité. Je mets tout de suite à bémol à cette potentielle non-dégradation, je ne mets pas en ligne de photographies d’art ou professionnelles, juste des illustrations.

J’ai toujours cherché à minimiser le poids de mes sites web. Tout le monde n’est pas doté d’une liaison ADSL rapide. Les connexions à 512 K, ça existe encore, voir pire. Je ne suis d’ailleurs par encore très satisfait de ce que j’obtiens avec mon nouveau Thème Hueman.

Le poids ma page d’accueil a sensiblement augmenté. Elle pèse environ 1250Ko soit plus d’un méga-octet. La faute probablement au thème qui utilise les miniatures en 520 par 245 pixels pour les « forcer » à une taille de 345 par 163 pixels à l’affichage. Une pratique qui est clairement punie dans les tests de type PageSpeed.

Il faudrait que les vignettes fassent exactement cette taille pour gagner en poids. Je vais probablement traiter cela en amont en redimensionnant ces images dans cette taille avant de les importer. À moins que quelqu’un ait une solution pour automatiser cette opération dans le thème. Pour ce qui est des pages d’articles, elles restent sous la barre fatidique des 1 Mo.

TinyPNG permet de réduire drastiquement le poids des pages d’un site web en jouant sur la compression des images. Jusqu’à présent, j’utilisais le site web pour envoyer mes images et les récupérer allégées. Une opération rapide, mais un travail supplémentaire. En terme de résultat, sur la page d’accueil de ce site par exemple, le fait d’avoir optimisé cinq images m’a permis de gagner près de 800 Ko. Cela sans constater de dégradation de la qualité des images.

Il existe une extension pour WordPress : Compress JPEG & PNG images qui se charge de compresser automatiquement vos images et les miniatures générées lors de l’import dans la bibliothèque des médias. Pour pouvoir l’utiliser, vous devez créer un compte et obtenir une clé d’utilisation. Il ne vous sera demandé qu’un email et un nom.

L’utilisation est limitée en nombres d’images par mois. Vous pouvez optimiser par le biais de l’extension 500 images par mois. Au-delà, il vous faut payer le service, soit 0,009 $ par image jusqu’à 9500 images par mois puis 0,002 $ au-delà de 10 000 images par mois. Des tarifs qui restent très modiques. A mon rythme de publication actuel, les 500 images devraient suffire.

Je ne suis pas un fan des services en lignes à qui l’on envoie des données. Cependant, il s’agit ici d’illustrations et pas de photos personnelles. De plus si le site devait disparaître, cela n’aurait aucun impact sur le fonctionnement de mon propre site web. Donc les risques sont très limités et le coût de sortie du service nul. Il est cependant toujours bon de se poser ce genre de questions. une bonne pratique si j’ose dire.