Pourquoi courir est si sain ?

Le 17 juin 2015, la plus grande course d’entreprise du monde a eu lieu à Francfort, le J.P. Morgan Corporate Challenge a attiré plus de 70 000 coureurs sur le parcours de 5,6 km qui traverse le centre-ville de Francfort. On y était, également, représentés et on avait couru pour une bonne cause. Comme ces huit dernières années, une partie des frais d’inscription est reversée pour soutenir des projets sportifs destinés aux jeunes handicapés. Mais quelle est la fascination de la course à pied ?

La course à pied soulage le stress et le corps libère les hormones du bonheur que sont la sérotonine et l’endorphine, pendant la course. Il n’y a, donc, rien de mieux que de chausser ses chaussures de course après une longue journée au bureau et d’aller courir. Cela clarifie l’esprit et vous pouvez aborder la fin de la journée en étant détendu. De plus, les coureurs réguliers remarquent qu’ils dorment mieux et plus profondément. Ceci et le regain d’énergie après la phase de régénération doublent votre vitalité et vous mettent de meilleure humeur.

Courir est tout simplement facile

En principe, tout le monde peut aller courir. Si vous n’avez pas encore la condition physique nécessaire, la marche (nordique) ou une simple promenade rapide conviennent pour commencer. En outre, où que vous soyez, que ce soit en voyage d’affaires ou à la maison, vous n’avez pas besoin d’équipement lourd ou d’une salle de sport. Enfilez vos chaussures de course, votre t-shirt et votre short et partez sur la route ou dans la forêt la plus proche. Vous pouvez, également, passer des heures de détente en faisant du jogging le long des rivières.

La course à pied, c’est bon pour la santé

La course à pied régulière stimule le système circulatoire, ce qui facilite, également, la digestion.

Un effet secondaire merveilleux de la course à pied est que de nombreuses calories sont brûlées. Même une course de 20 minutes, trois fois par semaine, peut vous aider à perdre du poids ! Une autre raison de courir est que votre cœur devient plus puissant. Une plus grande quantité de sang est pompée dans le corps. Le nombre de globules rouges augmente et les vaisseaux sanguins deviennent plus élastiques. Ainsi, la pratique régulière de la course à pied réduit jusqu’à 40 % le risque de mourir d’une maladie cardiaque.

Le jogging augmente, également, la capacité de concentration, car nous sommes mieux approvisionnés en oxygène. Non seulement l’oxygène est mieux transporté, mais le foie travaille, aussi, plus intensément et évacue plus rapidement les substances nocives de l’organisme. En outre, l’ostéoporose est prévenue et le volume pulmonaire augmente durablement, ce qui nous permet de mieux respirer.

Courir ensemble renforce la motivation

Mais avant de pouvoir bénéficier de ces aspects positifs de la course à pied, il faut tenir compte de la chose la plus importante : il faut réussir à aller courir. Le cochon intérieur vous ronge fortement et le canapé appelle, souvent, plus fort que les chaussures de course. Pour y remédier, il est, souvent, utile de s’organiser pour aller courir avec des amis. Même si vous n’en avez pas envie, vous y allez quand même et, après coup, vous êtes deux fois plus fier d’être allé faire du jogging. Ou vous pouvez vous inscrire à une course dans votre région. Cela vous incite à vous entraîner, car vous ne voulez pas vous ridiculiser devant tant de spectateurs. On a couru avec un collègue qui, normalement, ne va jamais courir, et on a réussi à parcourir les presque six kilomètres en 44 minutes, une réussite totale.

Bien courir, c’est mieux

Avant de courir, tous les voyants médicaux doivent être au vert. Le rythme est un élément très important dans la course et de nombreuses études ont été faites, le concernant. Certains chercheurs expliquent qu’il est recommandé de courir entre une heure et 2.4 heures, trois fois par semaine au maximum. Les personnes respectant cette fréquence de course, auraient le plus faible taux de mortalité.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) en recommande beaucoup moins. L’organisation explique, après une étude, que courir un peu chaque jour revient au même qu’une activité moins longue mais plus soutenue. Dans les deux cas, l’activité serait bénéfique dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

D’autres règles sont à respecter comme le fait « d’éviter de courir en cas de fortes chaleurs ou de pics de pollution », recommande un spécialiste de l’Institut National du Sport. L’équipement et la manière de courir aident, également, à lutter contre les blessures. Pour cela, les spécialistes apportent de nombreux conseils :

  • porter une bonne paire de chaussures,
  • prendre une alimentation légère,
  • boire de l’eau,
  • faire un échauffement léger,
  • courir à la bonne heure,
  • se fixer des objectifs,
  • bien respirer,
  • ne pas oublier les étirements.

Les bénéfices sur le plan mental

Courir n’est pas, toujours facile. En course à pied, on peut être confronté à des réussites comme à des échecs. Surmonter les difficultés en course comme à l’entraînement et réaliser des défis apporte une satisfaction qui renforce l’estime de soi.

Lorsqu’on court, on se concentre sur ses sensations et on oublie le reste. Cette parenthèse permet de soulager le mental et de faire baisser le niveau de stress. Pour certains, courir est même une forme de méditation.

Après une séance de course à pied, on ressent, généralement, une meilleure capacité à se concentrer et une énergie positive. Idéal pour bien commencer la journée !

Perdre du poids

Comme tout exercice physique, une pratique régulière et adaptée de la course à pied augmente la dépense énergétique. Associée à une alimentation saine et équilibrée, la course à pied peut, donc, dans certains cas aider à perdre du poids.

Même si votre principale motivation est la perte de poids, les bienfaits iront bien au-delà avec une amélioration de votre santé en général comme évoqué précédemment.

La course à pied est un sport accessible

La course à pied n’est pas un sport qui coûte cher. Il faut peu de matériel et on est vite prêt pour sa séance ce qui est très pratique pour une pratique régulière.

Seule une paire de chaussures de running adaptée à votre pratique est essentielle. Les autres accessoires vous permettront un gain de confort et de performance sans être, toutefois, indispensables.

Faire partie d’une communauté

Si la course à pied est un sport individuel et que de nombreux coureurs apprécient une certaine solitude durant leur séance, courir entre amis, au sein d’un club ou lors d’une course est, également, une motivation supplémentaire et source de bien-être.

Appartenir à une communauté rassure et motive. Courir en groupe permet de faire des rencontres et de renforcer ses liens sociaux.

L’aspect communautaire de la course à pied est très visible sur les courses du 10km au marathon. En effet, quoi de mieux que de partager une passion commune entre coureurs ?

Les bénéfices de la course à pied sont si nombreux qu’il serait difficile de tous les énoncer. Si les études montrent clairement une amélioration globale de la qualité de vie grâce à la course à pied, chacun trouvera ses raisons de courir en fonction de sa personnalité et de ses objectifs.

Se faire plaisir

Une séance de running, c’est prendre du plaisir sous de multiples formes, que ce soit profiter de la nature, se vider la tête ou encore apprécier l’effort physique et réaliser des défis.

Parenthèse dans une journée souvent chargée, une sortie de course à pied doit vous procurer du plaisir, même si c’est parfois difficile. De nombreuses personnes commencent à courir par nécessité et ne peuvent, ensuite, plus s’en passer.

Les bénéfices sur le plan locomoteur (os, muscles, articulations)

Notre corps s’abîme s’il n’est pas assez sollicité ou, à l’inverse, trop sollicité. Il en est de même avec la course à pied. Il faut, donc, trouver votre équilibre de quantité et d’intensité de pratique pour ne pas vous blesser. Comme tout sport, la course à pied s’apprend et demande une adaptation du corps. Lorsqu’on débute, suivre une progressivité est, donc, primordial pour ne pas en faire trop, trop tôt. Afin d’aider votre corps à s’adapter, privilégiez la régularité à la quantité dans l’organisation de vos séances.

Une fois cet équilibre respecté, la course à pied permet un renforcement musculaire et articulaire voir même la diminution du risque d’apparition de certaines pathologies. En sollicitant les os à chaque foulée, le running engendre un renforcement du squelette et prévient, également, l’apparition de diverses pathologies comme l’ostéoporose.