Régionales: De quoi s’occupe le Premier Ministre?

French Socialist deputy and candidate for Socialist Party (PS) 2011 primary vote for France’s 2012 presidential election, Manuel Valls speaks during a press conference focused on the economic crisis, on August 22, 2011 in Paris. AFP PHOTO PATRICK KOVARIK

Je suis toujours surpris de la répartition des rôles dans les appareils politiques!

Prenons la préparation des élections régionales. Vous avez été informés que notre Premier Ministre Manuel Valls aurait fait la suggestion de fusionner les listes de gauche et de droite pour s’opposer à celles du Front National qui menace de plus en plus de devoir remporter plusieurs régions. Il a été immédiatement critiqué par son propre parti pour cette suggestion,et par son secrétaire général, Monsieur Cambadélis, ce qui ne contribuera pas à la popularité du gouvernement et de l’action publique.

Question: Est il normal que le Premier Ministre s’implique personnellement dans une campagne électorale et n’a t il rien de plus important et de plus urgent à faire pour le pays et la santé economique et sociale de ses habitants que de s’en occuper?  

Je m’étais déjà posé cette question à l’occasion du Congrès du PS pour lequel le même Premier Ministre était allé passer trois jours à la Rochelle et à la suite duquel il était malencontreusement parti dans l’avion de la République, avec ses enfants pour aller assister à la finale de la coupe d’Europe de football!

D’un coté un parti et son secrétaire général qui ne font pas grand chose alors que c’est en principe leur travail de « vendre » aux électeurs la,politique qu’ils soutiennent et pour laquelle ils ont été élus, de l’autre un Premier Ministre, voire un Président qui passent leur temps à s’occuper d’autre chose que le travail pour lesquel ils ont été élus ou désignés et pour lesquel les français attendent des actions concrêtes? Le tout finalement en plus à leur détriment personnel!

On marche sur la tète dans ce pays. Si chacun s’en tenait à son travail, peut être le pays et les électeurs seraient ils mieux servis vis à vis de leurs problèmes et besoins…et les partis apprendaient ils à soutenir vraiment leur gouvernement!