Quelles plantes utiliser pour renforcer le système immunitaire ?

renforcer le système immunitaire

Diverses maladies sont dues à la faiblesse du système immunitaire. Non seulement c’est dangereux mais encore pire, cela peut vous être fatale. Alors faites la prévention dès maintenant et renforcez le vôtre par l’appui apporté par ces quelques plantes. Voyez quelles sont-elles et comment en tirer des bénéfices.

Défenses naturelles pour l’organisme

La méthode naturelle est toujours la meilleure pour le renforcement du système immunitaire. La chlorella et l’algue klamath sont proposées comme des excellentes plantes, pouvant produire cet effet. En plus de ses acides gras, la chlorella est également connue pour sa richesse en chlorophylle. Elle fonctionne sur l’organisme en l’oxygénant, détoxifie et équilibre la flore intestinale et active la croissance cellulaire. De même, les vitamines (A, B9, B12, C, D, K) sont en quantité abondante dans ce type de plante, ainsi que les minéraux comme le calcium et le zinc. Pour plus d’informations, veuillez visiter le site www.guide-des-plantes.com. D’un autre côté, l’algue klamath, qui présente aussi la presque totalité des variétés de vitamines nécessaires pour le corps humain, nous procure des oligoéléments ou plus précisément le bore qui est connu comme agent de lutte. Des sels minéraux comme le phosphore, le magnésium et le sodium, des produits phyto-chimique et des nutriments nous sont également offerts par cette plante. Autant utiles pour l’immunisation de notre organisme, prenez-en pour une meilleure santé.

L’utilisation d’une bactérie efficace

Vous vous demandez sans doute laquelle. C’est l’algue bleue. Les scientifiques l’appellent « la cyanobactérie ». Elle doit sa couleur et même son nom à un pigment bleu appelé « phycocianine » qui de mèche avec la chlorophylle lui fait paraître bleu-vert. Sous forme de filaments, cellules individuelles et de colonies, on la rencontre souvent dans des lacs (c’est une plante aquatique). Par contre, la pullulation abusive des algues bleues a une influence assez négative sur l’écosystème aquatique. On y trouve des composants intéressants pour la santé, mais faites attention quand même… Saint-Augustin, un producteur de spiruline a affirmé que cette dernière faisait partie d’une variété d’algues bleues, vu sa composition en chlorophylle (assurant la photosynthèse) et en pigment bleu, mentionnés ci-dessus. Qu’en est-il de ses vertus ? Non calorifuge, une grande quantité de protéines, d’acide gamma-linoléiques et de caroténoïdes y sont discernées. Elle conserve une propriété antidiabétique et immunostimulante. Elle est également connue pour sa capacité substantielle de diminuer le taux de lipide dans le sang. Par ailleurs, évitez de la consommer le soir à cause de ses effets mobilisateurs. Mais consulter un médecin avant la cure ne vous fera certainement pas de mal.

Un composant facile à trouver

L’anti oxydant qu’on trouve aussi dans les spirulines citées, est ce qu’il nous faut. Il va nous protéger des radicaux libres. Pourquoi est-il facile à trouver ? La réponse est dans l’alimentation car ce n’est pas seulement dans les compléments alimentaires qu’il se repère. Au petit matin, choisissez le thé et buvez-le avec du cacao (le cacao renferme beaucoup d’antioxydants). Incluez le gingembre dans les épices que vous utilisés. L’heure du goûter, prenez des parfumés aux noix ou à la noisette. Pour le dessert, optez pour la fraise ou la pomme. Votre alimentation sera riche en anti oxydants.