Consommer des fleurs de CBD pour usage médical

fleurs de CBD

La majorité des molécules qui composent cette substance se trouve également dans le cannabis. On appelle ces molécules le cannabinoïde. En France, le CDB ou cannabidiol connaît une sérieuse réputation dans le domaine médical. Et ce succès s’étend vers beaucoup d’autres pays européens. Cette substance est affectionnée pour ses nombreuses vertus. Le THT est le plus connu, mais le CDB n’est pas en reste.

Comment a été découvert le CDB ?

Le chanvre a été depuis longtemps exploité pour ses vertus médicinales et les fibres textiles. Mais son utilisation est en ce moment vraiment contesté. Depuis longtemps, la fleur cdb fait partie du quotidien de l’homme, malgré le fait que sa composition reste méconnue. La découverte des cannabinacées n’a eu lieu qu’au XXe siècle. Depuis ce temps, les deux composantes les plus étudiées ont été le THT et le CDB. En 1940, le CDB a été extrait du chanvre pour la première fois. L’exploit revient à un groupe de chercheurs de l’université de l’Illinois pour avoir réussi à isoler cette molécule. 

À une époque, cette molécule a été classée comme stupéfiant. Mais les années 60 ont permis de connaître les composants du cannabinoïde.  Et c’est un chercheur israélien, Raphaël Mechoulam, qui a démontré les bienfaits de la fleur cbd sur certaines pathologies. Ces recherches ont permis l’utilisation de ces molécules en pharmacologie.

La consommation du CDB est-elle légale ?

La France et beaucoup d’autres pays européens n’autorisent pas la consommation des cannabacées. Néanmoins, la commercialisation du CDB, la molécule présente dans le cannabis, est présente. Pour apporter plus de précision, c’est la consommation du THT qui reste illégale en France. Cette substance est présente à 10% de la composition du cannabis. De plus, elle est à l’origine des effets psychoactifs importants. C’est pour cela que le THT est rangé dans l’ordre des stupéfiants. Le cdb fleur quant à lui ne contient qu’une infime quantité de THT. Donc ce qui est de la légalité dans sa consommation va dépendre entièrement du taux de THT dans sa composition.

La question de légalité est donc un vrai numéro d’équilibriste, car aucune loi ne prescrit le CDB en France. Il faut noter que ce sont les THT et les cannabis qui sont interdits de consommation par la loi. Les produits à base de CDB ne doivent pas contenir un taux de THT excédant les 0.2%. De plus, les entreprises mettant en vente leurs produits doivent indiquer au clair sur l’emballage la composition. Cela dit, il faut différencier le THT du CDB, car ce sont des substances bien distinctes.  Le cdb est légal et l’autre non. La législation concernant le cdb nécessite quelques précisions pour ne pas tomber dans l’illégalité. Le fait de ne pas connaître vraiment sa composition est à l’origine des lacunes dans le contrôle et la commercialisation de ce produit. De plus, les fournisseurs n’affichent pas la composition des produits sur les emballages, favorisant ainsi l’interdiction de son usage dans le domaine pharmaceutique.  Même si la France autorise la vente du CDB, les acheteurs doivent rester vigilants sur la composition des produits.

Les avantages de l’huile de CBD

Le CDB est connu auprès des consommateurs pour être une version allégée du cannabis. Cette confusion est exploitée par les personnes opportunistes pour nourrir la confusion. Au fil du temps, cette substance a su se démarquer par ses vertus thérapeutiques. Elle traite diverses affections. Elle s’utilise également dans le but de réduire le stress et l’anxiété. Beaucoup de processus de traitement s’en servent pour ses capacités à atténuer les douleurs générées par des maladies chroniques. La fleur cdb est également présente pour lutter contre les inflammations et syndromes inflammatoires chroniques. Sa consommation aide également à l’amélioration du sommeil, et séparer de la dépendance au tabac ou au cannabis.

D’autres études s’orientent vers les effets positifs de l’huile de CDB dans le traitement d’autres affections comme les acnés, les diabètes ou encore l’épilepsie. Il faut prendre garde quand même sur le fait que les cannabidiols ne sont pas des médicaments, quelle que soit la manière de les consommer. Cette substance ne soigne pas, elle ne fait qu’agir sur les symptômes.